Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…


    Au fil de l'estuaire de la Loire
    Au fil de l'estuaire de la Loire 200 km, à pied. "Appréhender l’estuaire dans sa globalité nécessite d’en arpenter les franges, pas à pas, au rythme du marcheur", expliquent Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps.…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    Vendredi 31 mars et samedi 1er avril, les journées de rencontre "Nouveaux pouvoirs, nouveaux leaders" se déroulent à Saint-Herblain. Un événement de sens, qui promet beaucoup et dont Terri(s)toires a souhaité être partenaire. Nous relayons ici un entretien avec Patrick Viveret, philosophe et libre penseur, qui explique le sens de sa participation à ces journées. Il y dialoguera notamment avec Johanna Rolland, maire de Nantes.

    "Nouveaux pouvoirs, nouveaux leaders" Fin mars, à quelques semaines de l'élection présidentielle, se dérouleront à Nantes deux journées de rencontres dont le thème résonnera bien sûr avec l'actualité… Et bien plus large encore. Les conférenciers et intervenants de cet événement tisseront des connexions rarement explorées entre politique, psychologie, action citoyenne et activité économique.

    Et si, par le conte, on faisait entendre la voix de l’autre ? C’est la douce utopie du collectif Xclus, qui essaime ses mots dans toute la France… En Vendée, il y a peu. À Nantes, le 24 septembre.

    Timbre FM, c'est une radio locale basée à Augan dans le Morbihan. Portée par des militants associatifs pas si timbrés que ça, elle donne la parole aux habitants, propose des émissions pour tous les âges, et de la musique qui va faire du bien à votre auto-radio si vous passez du côté de Ploërmel. Sinon, la radio est aussi accessible sur le web.

    Treize citoyens de Vannes et Redon ont été interviewés sur leur ressenti personnel face au changement climatique. Ce projet, baptisé "Climats intérieurs, paroles d'habitants" se déclinera sous la forme d'un livre et d'une exposition. Il est porté par Singuliers Collectifs, une entreprise atypique.

    L'idée est née sur un coup de tête. Quelques mois plus tard, elle est en train de devenir réalité. Malgré le scepticisme d'experts, vu les délais raccourcis et le peu d'expérience des organisateurs, le festival solidaire et éclectique Migra'Son s'installera à Pol'n les 19 et 20 mars prochains. La recette sera utilisée pour apporter une aide de premier secours à des mineurs isolés étrangers. Onze associations locales ont rejoint cette dynamique originale portée par sept jeunes Nantais. Entretien avec Guillaume Sanchez, vice-président de l'association Les Maillés qui a été créée pour organiser le festival.

    À Redon, un collectif de citoyens s'investit pour donner une seconde jeunesse à un lieu culturel historique, le P'tit théâtre Notre-Dame. Une campagne de financement participatif est en train de se terminer, et il reste encore quelques centaines d'euros à trouver pour atteindre l'objectif (6 000 €). Les contreparties sont originales, avec notamment la possibilité d'adopter... un fauteuil !

    "C'est en faisant qu'on apprend". Rennes s'est inspiré du célèbre adage pour sensibiliser ses habitants à la pollution atmosphérique. Ils pourront bientôt mesurer eux-mêmes la qualité de l'air grâce à des capteurs citoyens. Un projet qui mêle écologie, numérique et do it yourself.

    Et si 2015 nous avait laissé autre chose que de noirs souvenirs… Difficile à croire, tant certaines images restent gravées sur nos rétines. On a cherché cependant des raisons d'espérer, au fil des pages de Terri(s)toires publiées l'année passée. En espérant que certains levains prometteurs puissent gonfler en 2016.

    Exposition de moisissures, tactique du portique, manifestation équipée de brouettes, de pelles et de seaux, le tout sur fond de batucada : à l’heure du brainstorming, le collectif Si on s’alliait ? ne manque pas d’imagination. Mais l’originalité de cette organisation militante ne s’arrête pas aux modes d’action, ceux-ci seraient même plutôt anecdotiques. Si on s’alliait ? est surtout une nouvelle manière de militer, une sorte de syndicat tout terrain, dont les principes reposent sur les travaux d’un sociologue américain, Saul Alinsky, et sur une expérience grenobloise.

    Le nucléaire, l’homosexualité, le sport, l’habitat, l’école… les conférences gesticulées abordent tous les thèmes avec un regard et une forme originaux. D’abord spectateur, Rémi Segret est aujourd’hui devenu organisateur de ces conférences un peu particulières. En 2013, il a fondé à Nantes l’Université populaire gesticulante. Avec l’aide de bénévoles, il a dupliqué le concept à Rennes et Treffieux. Il espère l’étendre à de nouvelles villes prochainement.

    L’Âge de la Tortue, association rennaise qui porte des projets culturels dans l’espace public, a initié fin 2014 la rédaction de L'Encyclopédie des migrants. Elle rassemblera 400 témoignages, recueillis sur toute la façade atlantique de l’Europe continentale, pour proposer une "histoire intime des migrations du Finistère breton à Gibraltar". Rencontre avec Paloma Fernández Sobrino, comédienne et auteur, qui assure la direction artistique de cette vaste aventure collective.

    Nantes va de nouveau accueillir un Village des alternatives à l'occasion d'Alternatiba 2015. L'événement, qui se déroule le week-end des 19 et 20 septembre, s'annonce comme un temps fort local pour la préparation de la Cop 21 et une nouvelle étape dans l'élaboration d'une "planète B" plus respectueuse de l'environnement.

    L'Île de Nantes est un territoire d'expérimentation. Dans l'immobilier, plusieurs projets atypiques, participatifs et innovants, pour des logements sociaux ou de standing, sont actuellement en cours. Zoom sur trois exemples.

    Augusto Boal était un artiste engagé. Dès les années soixante, le metteur en scène brésilien prit le parti des opprimés : les paysans expropriés, les ouvriers exploités, les Noirs exclus, les femmes asservies. Lui – l’artiste, le Blanc, l’homme, le citadin – leur apportait ses vérités, ses solutions… jusqu’à ce que des rencontres lui fassent comprendre qu’il ne pouvait pas parler en leur nom. Il comprit que si le théâtre était une "arme de libération", le peuple devait pouvoir s’en emparer. Ainsi est né le théâtre de l’opprimé, au cœur de l’Amérique du Sud des décennies 1960 et 1970 ; il est aujourd’hui pratiqué un peu partout. Reportage à Rennes.

    Du 16 au 20 mars, le tout nouveau Collectif des associations citoyennes de Loire-Atlantique (Cac 44) propose des temps de réflexion sur l'importance du monde associatif dans notre société. Cette semaine de mobilisation, intitulée "Rebattons les cartes" se déroulera à Nantes et dans plusieurs communes du département. L'objectif ? Montrer aux habitants et aux élus les richesses produites par le monde associatif.

    "Désintérêt", "fracture", "défiance"… c'est un fait : les jeunes ont tendance à se détourner de la politique. Leur sous-représentation dans les débats citoyens est souvent pointée du doigt dans l'opinion publique (et ce n'est pas les Enfoirés qui diront le contraire). À contre-courant de cette idée, plusieurs étudiants se sont inscrits à l'Atelier de la gouvernance, organisé à Nantes entre septembre 2014 et mars 2015. Témoignages.

    Partout, c'est la même question. Celle que se posent de nombreux citoyens, après les drames de janvier en France. C'est aussi celle de deux amis d'enfance partis observer la marche du monde actuel, qui remettent en question leurs certitudes. C'est aussi celle des Bretons qui voient les déchets s'accumuler sur leurs plages au gré des marées. Alors, maintenant, qu'est-ce qu'on fait ? On retrousse ses manches et on passe à l'action !

    Le web, aussi, est un territoire. Et il s'ouvre évidemment à l'échange croisé et à la pollinisation. Voici notre butinage de médias de l'Ouest, partenaires de Terri(s)toires. Récolte du 12 février 2015.

    En Bretagne et en Pays de la Loire, comme partout en France, des milliers de personnes sont descendues dans les rues, le 7 janvier, en hommage aux victimes de Charlie Hebdo et pour soutenir la liberté de la presse. Au lendemain de cette journée noire, les citoyens et les journalistes se remettent au travail avec une détermination décuplée. Et les initiatives relayées sur la Toile sont toujours plus belles, tournées vers des valeurs que les balles ne peuvent pas atteindre : la liberté, le partage, la solidarité, le respect de l'autre. Tour d'horizon des bonnes résolutions de 2015 dans l'Ouest.

    Le web, aussi, est un territoire. Et il s'ouvre évidemment à l'échange croisé et à la pollinisation. Voici notre butinage de médias de l'Ouest, partenaires de Terri(s)toires. Récolte du 9 janvier 2015.

    Du code informatique au code vestimentaire, en passant par les codes musicaux, chacun essaie de communiquer avec ce qui l'entoure, à sa manière. Dans un monde de plus en plus complexe, on a parfois besoin de retourner à des choses toutes simples. Plonger les mains dans la terre d'un jardin partagé ou écouter un bon vieux vinyle, par exemple.

    Le web, aussi, est un territoire. Et il s'ouvre évidemment à l'échange croisé et à la pollinisation. Voici notre butinage de médias de l'Ouest, partenaires de Terri(s)toires. Récolte du 5 décembre 2014.

    Précédent - Suivant »
    Page 1 sur 6