Après la salle de classe, Enamorada au cinéma. À l'occasion du festival des 3 Continents, deuxième partie du reportage sur la classe de troisième B du collège la Coutancière à la Chapelle-sur-Erdre (voir la première partie).

L'Atelier de la gouvernance, ép. 2/3

Kheops : hacker nantais au cœur de militant

Un air d'éternel adolescent, un look un peu anar et toujours armé de son ordinateur portable, Kheops est de ceux que l'on appelle communément les hackers. Lui se définit plutôt comme un bricoleur du numérique mettant ses compétences au service des gens. Ce jeune Nantais est membre de l'association FAImaison, un fournisseur d'accès internet associatif, et participe à de nombreux événements sur la région, tels que l'Atelier de la gouvernance (voir encadré) ou le Forum du numérique social.

Lorsque l'on demande à un adolescent de 14 ans le genre de films qu'il aime aller voir au cinéma, il y a de fortes chances qu'il parle de blockbusters et de films d'action bourrés d'effets spéciaux. Pourtant, il peut se révéler tout aussi réceptif à de vieux mélodrames désuets venus de l'autre bout du monde, sous-titrés et filmés en noir et blanc. À l'occasion du festival des 3 Continents, reportage dans la classe de troisième B du collège la Coutancière à la Chapelle-sur-Erdre.

En septembre dernier, une cinquantaine de citoyens réunis à la Cantine numérique de Nantes a essayé d'imaginer ce que pourrait être une gouvernance ouverte "à la nantaise". Tous ont répondu à l'appel lancé par Libertic, TuttiVox et Influents, déjà à l'initiative de l'Atelier des élections. Cette démarche a pour objectif la rédaction d'une charte de la gouvernance ouverte locale (voir encadré) et d'un livret d'idées.

Claire L., 26 ans, militante de la Cimade, découvre le Centre de rétention administrative de Rennes. En dialoguant avec "Monsieur F.", elle découvre aussi le quotidien d'un retenu. Témoignage surprenant d'un sans-papiers qui ne cherche pas à en obtenir, et auquel on ne trouve pas de pays d'origine

C’est une journée doublement citoyenne qu’a vécue la ville de Nantes le 28 septembre dernier, avec le déroulement de deux manifestations aux thématiques voisines de part et d’autre du centre-ville : la première édition nantaise d’Alternatiba dans le quartier Bouffay et la huitième édition d’Un dimanche au bord de l’eau sur l’île de Versailles. Reportage.

La fin du voyage approche. Les photographes d'Art Bridges s'apprêtent à quitter la Bosnie-Herzégovine pour rejoindre l'Allemagne et la France. Murs, ponts, frontières et cicatrices du passé continuent de défiler sur leur route. Dernière étape de ce carnet de voyage.

Au Monténégro, les frontières sont de plus en plus tangibles et deviennent même un obstacle pour les Géorgiens en Serbie. À Sarajevo, les six photographes du projet Art Bridges marcheront dans les pas d'une guerre encore présente dans les esprits et sur les murs. Nouvelle étape d'un voyage européen et citoyen.

République de Macédoine, Albanie, Kosovo, les trois pays voisins ont fait forte impression auprès des six photographes du projet Art Bridges. Dans la bouche des habitants de ces régions, l'Histoire se raconte à la lueur des bougies, autour d'une table. Découvrez ce nouvel épisode d'un carnet de voyage déjà bien rempli.

Retour au centre de rétention de Saint-Jacques-de-la-Lande. Accompagnée de deux autres bénévoles, Cyrille, bénévole de la Cimade, raconte ses souvenirs, transmet des bribes de témoignages, romance son irruption au cœur du Centre de rétention administrative.

Il y a cinq ans, aidée de sa sœur Yasmina, Farida Abid s’est lancée dans un pari un peu fou : monter une structure d’insertion par la couture dédiée aux femmes. L’association Des femmes en fil, installée au cœur du quartier Bellevue de Nantes, emploie aujourd’hui une quinzaine de personnes. Elle a même décroché, l’année dernière, le premier prix du concours national "S’engager pour les quartiers".

Après avoir quitté la Roumanie, les six photographes du projet Art Bridges ont traversé successivement la Bulgarie, la Turquie puis la Grèce. Une sortie de l'espace Schengen qui leur a valu quelques déboires et surprises !

Les premières éoliennes citoyennes (par leur initiative, leur gestion et leur financement) de France ont été inaugurées le 14 juin dernier dans le Morbihan et sont aujourd’hui en service. Elles ont la capacité de produire de l’électricité pour 8 000 foyers, soit la totalité du canton sur lequel elles sont implantées. À l’origine de l’aventure qui a duré plus de dix ans, de l’idée de départ à la mise en service, un couple d’agriculteurs bio qui avait soif d’autonomie.

La génération "Z", qui a 20 ans en 2014, a grandi dans un monde d'ordinateurs, d'internet haut débit et de téléphones multifonctions. Nombre d'entre eux restent d'ailleurs scotchés à l'écran pas mal d'heures par jour. Mais pour quoi faire ? Comment les jeunes s'informent-ils, quel est leur rapport à la culture ? Pourquoi utilisent-ils les réseaux sociaux ? Dans le cadre du HybLab 2014, la web TV Vlipp.fr et Radio campus Angers se sont penchés sur ces questions avec une dataviz construite à partir des données récoltées par le Crédoc (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie).

De la Pologne à la Roumanie, le projet Art bridges poursuit sa route. À bord du monospace parti d'Allemagne, les six jeunes photographes s'intéressent cette fois-ci aux villes jumelles. Retour sur cette deuxième étape du parcours.

C’est en 1984 dans la foulée de la "Marche des Beurs" que le Centre interculturel de documentation (CID) nantais a vu le jour. Depuis, il milite en faveur du vivre-ensemble et de la lutte contre les discriminations. Un combat qui n’a pas pris une ride et se décline même en BD.

L'Europe est encore divisée par des murs, réels ou symboliques. Six photographes français, géorgiens et allemands ont pris la route, de Nantes à Tbilissi (Géorgie), pour le démontrer pendant un rallye photo citoyen baptisé Art bridges. Avec un rêve : dépasser ces murs pour dresser des ponts entre les peuples grâce à l'art. Un road trip à la sauce auberge espagnole à suivre sur Terri(s)toires.

Première étape du road trip photo Art bridges. Partis de Nantes, les Nantais Jérémie Lusseau et Jean-Félix Fayolle rejoignent leurs partenaires allemands et géorgiens en avalant les premières centaines de kilomètres, jusqu'à la frontière polonaise. Récit et photos des moments forts.

Économie sociale et solidaire, agriculture biologique, sobriété heureuse… pour sortir de la crise, les citoyens sont les premiers à proposer des solutions. Certaines seront présentées à Nantes, quartier Bouffay, le dimanche 28 septembre, de 10 h à 19 h, au village Alternatiba.

L'abstention. Le phénomène - qui augmente à chaque élection - est souvent critiqué. Pourtant, nous savons peu de choses de ceux qui refusent de mettre un bulletin dans l'urne. Pour tenter de comprendre, des étudiants ont mené leur petite enquête à Nantes dans le cadre des municipales et du Hyblab 2014, et avec l'aide de Presse Océan. Découvrez leur réponse en dataviz.

« Précédent - Suivant »
Page 2 sur 6