Actualités :

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Nos partenaires

    À Fougères, près de Rennes, un parcours artistique un peu particulier fait étape dans plusieurs commerces de la ville. Le clou de l’exposition "Voyages croisés", d’Olga Boldyreff, étant, lui, à retrouver à la galerie d’art Albert Bourgeois.

    La Ressourcerie de l’Île (ex Ecorev)

    Réemploi : un bus itinérant pour les quartiers nantais

    La Ressourcerie de l’Île (anciennement Ecorev) met en place dès ce samedi un bus itinérant qui se déplacera dans les quartiers de Nantes. Objectifs de ce "bus magique" solidaire : vente de produits issus du réemploi ainsi que conseils et informations.

    Revue de presse #10

    L'automne en toute liberté

    Le web, aussi, est un territoire. Et il s'ouvre évidemment à l'échange croisé et à la pollinisation. Voici notre butinage de médias de l'Ouest, partenaires de Terri(s)toires.

     

    Récolte du 4 octobre 2012.

    "La liberté ne se donne pas, elle se prend."1 La preuve par les exemples dans cette première revue de presse d'automne qui s'autorise un grand écart entre l'esclavage et la crème bronzante. Sans oublier la libération des données publiques avec les rebondissements locaux de l'open data.

    Le fabricant de galettières prend l'Atlantique

    Krampouz s'attaque au marché américain

     

    Aujourd'hui, dans nos sociétés contemporaines, on fait attention à tout ce qui peut nuire à notre santé : tabac, alcool, pollutions, ondes électromagnétiques et même certains médicaments… Pourtant, il y a une chose que l'on absorbe en grande quantité chaque jour sans trop regarder sa composition : la nourriture !

    Le 21 octobre, elle était à Brest, parmi les cargos et les navires militaires. La goélette hollandaise Tres Hombres souhaite réhabiliter le transport maritime à la voile. À son bord, pas de moteur, mais des cales gorgées de marchandises… et des marins convaincus.

    Au nord coule un fleuve

    Dans les bras de la Loire

    Depuis ses origines, Le Pellerin flirte avec la Loire. Une histoire d'amour qui a atteint son apogée au XVIIIe siècle, lorsque les navires faisaient escale dans le deuxième avant-port de Nantes. Aujourd'hui, la commune est la seule de l'agglomération à épouser le fleuve sur 18 km. Mais après lui avoir peu à peu tourné le dos, pour des raisons historiques et économiques, il lui faut désormais reconquérir sa belle.

    L’identité bretonne de Nantes

    Naoned or not ?

    44=BZH ? 44 = BZH. Les messages de revendication d’un rattachement de la Loire-Atlantique à la région Bretagne fleurissent dans la Cité des Ducs. Légitime ? Historiquement, oui : Nantes faisait partie de la Bretagne jusqu’en 1956, date à laquelle la Loire-Atlantique a progressivement été rattachée à la région Pays de la Loire (qui a été investie des compétences complètes en 1982). Mais qu’en est-il aujourd’hui ? Nantes est-elle plus proche de son homologue bretonne, Rennes, ou de la capitale vendéenne de la Roche-sur-Yon ? Esquisse de réponse en infovisualisation.

    Tous les chemins parisiens mènent à Ralph Gallo

    Le Breton du quartier d'Aligre

    Dans son épicerie fine près du marché d’Aligre, à l’écart du quartier "breton" de Montparnasse et de ses crêperies, Ralph Gallo fait découvrir la gastronomie armoricaine aux Parisiens. Une façon pour lui de renouer avec ses origines finistériennes.

    Christian Poincheval

    L'inventeur qui a du cœur

    Mais qui a bien pu imaginer à la fois le PQ imprimé, la pilule pet et le café en brique ? Christian Poincheval, bien sûr, inventeur au chapeau melon et aux chemises extravagantes, sous lesquelles se cache un homme d'affaires philanthrope. Portrait, en sons et en images.

    Au Couvent Alternatif de Camlez

    Les commerçants ont foi en l'homme

    À Camlez dans les Côtes d'Armor, six petits commerces se sont installés dans un ancien couvent. Un record pour ce petit bourg qui ne compte que 800 habitants et ne dispose pas d'attraits touristiques. Heureusement, l'ambiance du Couvent Alternatif est une attraction qui se suffit à elle-même. Ses commerçants aux parcours atypiques se démarquent par leur volonté de renouer des rapports humains avec leur clientèle, et de vendre des produits de qualité.

    Son arrière-grand-père était apprenti chez l'inventeur du kouign-amann. Ce secret, jalousement gardé, Louis Le Moigne continue de le perpétuer en proposant ses célèbres gâteaux sur les marchés du Finistère. Portrait d'un orfèvre de la pâtisserie bretonne et d'un travailleur infatigable, à la recherche d'un héritier.

    « Précédent - Suivant
    Page 2 sur 2