Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°10

    Sur le pont de Saint-Nazaire

    Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps arrivent au débouché de l'estuaire de la Loire sur l'océan. Ils le reniflent à ras de marais et de brumes, ils le découvrent en majesté en escaladant au plus haut du pont de Saint-Nazaire. Impressions majuscules. (Dixième épisode du feuilleton Au fil de l'estuaire de la Loire)

    Pour les 40 ans du mouvement punk, Stereolux organise plusieurs événements à Nantes : concerts, exposition, conférences, projections de films… "Une non célébration foutraque et décalée" à savourer du 23 au 30 mars.

    Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°9

    À Donges, l’escale des passereaux en route pour le grand Sud

    Au fil de l'estuaire de la Loire, 9e ! Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps découvrent le travail des ornithologues de l'Acrola. Dans la roselière de Donges-Est, un paysage industriel… devenu abri privilégié de milliers de passereaux migrateurs. De la raffinerie de Donges à la centrale de Cordemais, un remarquable corridor écologique.

    Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°8

    À la Chapelle-Launay, sur « les îles » des confins

    Huitième escale de l'écrivain Guy-Pierre Chomette et du photographe Franck Tomps dans leur balade au fil de l'estuaire de la Loire. Cette fois-ci, c'est dans les prairies inondables de la Chapelle-Launay qu'ils ont rencontré Guillaume et son troupeau de vaches limousines, protégées par le remblai artificiel de Donges Est, un grand projet d’aménagement aujourd'hui tombé aux oubliettes.

    Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°7

    Bombardements sur l’estuaire

    La Seconde Guerre mondiale a laissé des traces, profondément enfoncées, dans l'estuaire de la Loire. À Cordemais, Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps ont fouillé cette histoire, qui reste explosive.

    Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°6

    Les roses blanches de l’écluse de Vair

    Perdus, ils se sont perdus Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps dans les marais de Couëron et de Saint-Etienne-de-Montluc. Mais c'était pour y trouver Claude Babin, cet éclusier qui connaît tout des marais, du secret de leur dédale et des traditions populaires qui y perdurent.

    Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°5

    Au seuil du Paradis

    Et si c'était ici, le paradis ? Celui de Krystel en tout cas, la patronne du café du même nom, sis en bord de Loire, à Couëron. Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps l'ont rencontrée, et feuilleté avec elle son histoire, et de nouvelles histoires du grand fleuve.

    Treize citoyens de Vannes et Redon ont été interviewés sur leur ressenti personnel face au changement climatique. Ce projet, baptisé "Climats intérieurs, paroles d'habitants" se déclinera sous la forme d'un livre et d'une exposition. Il est porté par Singuliers Collectifs, une entreprise atypique.

    Objectif zéro déchet, c’est possible ? L'exposition organisée à Rennes par la Maison de la consommation et de l’environnement pose la question, mais tout en apportant des solutions. Car nos poubelles débordent, et il suffit de changer ses habitudes pour produire moins de déchets… voire plus du tout.

    Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°4

    Effet de souffle sur la rive de Saint-Herblain

    "Usine Brûlée" ? Drôle de nom pour un arrêt de bus. Mais il est plusieurs fois justifié, à Saint-Herblain, du côté de Roche-Maurice, tant l'histoire du lieu est faite d'industrie et d'accidents. Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps continuent à gratter les berges du fleuve, pour découvrir des épisodes, anciens et moins anciens, qui forgent l'identité du territoire.

    Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°3

    Frantisek, une vie au bord du fleuve

    C'est sous la haute silhouette du pont de Cheviré que leurs pas ont mené Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps. Démarrée quai Wilson et poursuivie sur le quai de la Fosse, la balade du photographe et de l'écrivain fait escale aujourd'hui à Roche-Maurice. L'occasion d'une rencontre avec un personnage tout en nostalgie et en passion du fleuve, perché au sommet du silo à grains géant qui surplombe la Loire.

    Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°2

    Nantes, quai de la Fosse : descente aux enfers

    Après une première escale sur le quai Wilson, l'écrivain Guy-Pierre Chomette et le photographe Franck Tomps poursuivent leur balade au fil de l'estuaire de la Loire. Pour ce deuxième épisode, les deux complices, encore à Nantes, découvrent un espace symbolique : le quai de la Fosse.

    Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°1

    Nantes, quai Wilson/quai des Antilles : sur la proue

    L'écrivain Guy-Pierre Chomette et le photographe Franck Tomps se sont lancés dans une balade au long cours au fil de l'estuaire de la Loire. Un projet sensible et humain auquel Terri(s)toires a souhaité s'associer. Le feuilleton (textes + photos) qu'ils tiendront ici au tournant de 2015 et 2016 permettra d'apercevoir leurs premières trouvailles et de profiter de leurs rencontres, en quasi instantané de leurs pérégrinations.

    Exposition Tromelin, l’île des esclaves oubliés

    Max Guérout, archéologue sous-marin et… insulaire

    Max Guérout a mené, depuis 2004, les recherches sur l’histoire des naufragés de l’île Tromelin, au milieu de l’Océan Indien. Avec l’archéologue Thomas Romon (Inrap), il est le commissaire scientifique de l’exposition qui s’ouvre au musée d’histoire de Nantes (château des ducs de Bretagne)1. Une exposition sur "une histoire forte", liée à l’expansion coloniale française, qui a marqué les esprits du XVIIIe siècle à nos jours. En forme d’hommage aux quatre-vingts esclaves naufragés abandonnés à leur sort au milieu de l’Océan Indien durant quinze ans.

    Depuis le début de l’été, deux expositions photographiques apportent un éclairage nouveau sur les sites mégalithiques morbihannais. À Locmariaquer, des clichés anciens rappellent le passé récent des mégalithes. À Carnac, les travaux de Julien Danielo et d’Olivier Hamery plongent le visiteur dans un univers fantasmagorique.

    Près de 10 000 km parcourus en trois mois, à travers une dizaine de pays d'Europe de l'Est : c'est le périple d'Hélène Bielak, journaliste herblinoise de 26 ans. Sa mission : prendre le pouls des ex-satellites de l’URSS, 25 ans après la chute du communisme. De la République Tchèque à la Bulgarie, elle a rencontré des jeunes qui ont grandi au milieu des stigmates de l'ère communiste, pour savoir quel regard il portent sur cette partie de leur histoire. Des témoignages à découvrir à Nantes, à l'espace Cosmopolis, à l'occasion de la Fête de l'Europe, du 5 au 10 mai.

    "Des hommes et des plantes qui soignent" : du 8 mai au 28 septembre, le domaine de La Roche Jagu, dans les Côtes-d’Armor, revisite l’histoire des plantes médicinales. De quoi ravir les amateurs de botanique et de médecine. Mais aussi les passionnés d’Histoire, d’ethnologie, de sorcellerie, de traditions bretonnes ou de cultures lointaines. Les autres pourront toujours se promener dans le jardin remarquable de ce château du XVe siècle.

    Le photographe Denis Rouvre est l’invité du Life, structure culturelle atypique située au sein de l’ancienne base des sous-marins de Saint-Nazaire. Il y présente jusqu'au 15 mars une installation intitulée "Des Français… Identités, territoires de l’intime", qui lie photos et interviews sur le thème de l’identité.

    Delicate SM, en référence à Delicatessen ? Une chose est sûre, dans les deux cas, on déguste… aussi délicate soit cette "2e fessée". Pour la seconde année consécutive, le festival imaginé par Hard Kolision – l'asso des cultures underground et extrêmes – revient nous en coller une, à Nantes, du 14 au 18 octobre.

    Ce sont les stars du Jardin des plantes de Nantes : les papillons des landes y font leur show jusqu'à l'automne prochain. Une manière de découvrir à quel point ces lépidoptères sont le "symbole de l'interaction entre l'homme et la nature".

    Précédent - Suivant »
    Page 1 sur 2