Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°6

Les roses blanches de l’écluse de Vair

Perdus, ils se sont perdus Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps dans les marais de Couëron et de Saint-Etienne-de-Montluc. Mais c'était pour y trouver Claude Babin, cet éclusier qui connaît tout des marais, du secret de leur dédale et des traditions populaires qui y perdurent.

Rennes – Hier & aujourd'hui, ép.2/3

La place des Lices

Avec plus de 300 producteurs présents chaque samedi matin, le marché de la place des Lices est l'un des plus importants de France. Auparavant situé dans un autre quartier de Rennes, il a été installé sur ce parvis en 1622, suite à des problèmes sanitaires liés à la peste. De magnifiques bâtiments datant du XVIIe siècle entourent également l'esplanade. Deuxième extrait de Rennes – Hier & aujourd'hui, de Jean-Christophe Collet.

Parce que le monde rural est un grand oublié des espaces de réflexion sur les évolutions de la société, et parce qu'il n'y a pas que les citadins et les métropoles qui innovent, l'Institut Kervégan lance un groupe de travail sur les mutations de la ruralité, à l’initiative de deux de ces membres, Alexandra Fresse-Eliazord et Gwénaël Boidin. Terri(s)toires se fera l'écho des histoires de territoires qui nourrissent les réflexions de cet atelier, dont le champ d'exploration reste l'Ouest de la France. Nous rendrons également compte pendant un an de l'avancée de leurs travaux jusqu'à la production finale d'un webdocumentaire.

Dernier extrait du recueil Douze pour un des Romanciers Nantais. Cette nouvelle de Jean-Luc Russon raconte l'histoire d'une rivalité incroyable entre deux frères de lait qui bouleverse la vie paisible d'un petit village au milieu du XXe siècle…

L'association Bio-T-Full vise le développement de la permaculture dans Nantes, au sein de micro fermes urbaines et innovantes. Une ambition mise en textes et en images par des étudiants dans le cadre de Transition Positive 2016.

Rennes – Hier & aujourd'hui, ép.1/3

La cathédrale de Rennes

Tantôt décriée, tantôt adulée, la cathédrale Saint-Pierre de Rennes ne laisse personne indifférent. Classé monument historique depuis 1906, l'édifice tient son originalité dans le fait qu'il a été construit en plusieurs fois, sur plusieurs siècles. Premier extrait de Rennes – Hier & aujourd'hui, de Jean-Christophe Collet.

Dans le cadre de Transition Positive 2016, des étudiants ont quitté leurs salles de cours pour découvrir Compost in situ. Leur mission : créer une campagne de communication pour cette entreprise nantaise qui propose des outils de valorisation par le compostage aux sociétés qui produisent beaucoup de déchets organiques.

Cheychanrith a étudié la danse traditionnelle et folklorique avec le maître Ieng Sithul dans une communauté d'artistes de Phnom Penh, le White Building. Il poursuit désormais ses études de chorégraphie à l'Université royale des beaux-arts tout en montant sur scène chaque semaine en tant que danseur et chanteur professionnel de la troupe Komar Bassac. (deuxième épisode du feuilleton Chomlaik)

Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°5

Au seuil du Paradis

Et si c'était ici, le paradis ? Celui de Krystel en tout cas, la patronne du café du même nom, sis en bord de Loire, à Couëron. Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps l'ont rencontrée, et feuilleté avec elle son histoire, et de nouvelles histoires du grand fleuve.

L'association nantaise Ecos a lancé un commerce innovant, le "Micromarché" (par opposition aux hyper et supermarchés). Cette boutique dématérialisée et itinérante ne propose que des produits biologiques locaux et à des prix raisonnables. Des supports de communication ont été créés par des étudiants de SciencesCom et d'AGR-l'école de l'image dans le cadre de Transition positive 2016.

Arn a grandi à Phnom Penh à l'époque du règne des Khmers rouges. Enfant, il a connu les camps de travaux forcés, puis a été obligé de devenir soldat. À son adolescence, il a été adopté par le révérend Peter Pond et s'est exilé aux États-Unis. Après ses études, il est revenu au Cambodge en se fixant la mission de retrouver l'héritage de sa famille, qui était impliquée dans l'opéra cambodgien, son ancien professeur de musique et les stars de son enfance. Ce voyage a donné naissance à une ONG locale, Cambodian Living Arts. Arn vit désormais en périphérie de Phnom Penh et continue de s'impliquer dans différents projets visant à développer les arts cambodgiens. (Premier épisode du feuilleton Chomlaik)

Environnements Solidaires met en place un projet innovant sur le quartier de Bellevue, à cheval entre Nantes et Saint-Herblain. En partenariat avec des bailleurs sociaux, l'association combine écologie et insertion professionnelle pour créer du lien social et améliorer le quotidien des habitants. Un kit de communication a été imaginé par des étudiants de SciencesCom et d'AGR-l'école de l'image dans le cadre de Transition positive 2016.

Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°4

Effet de souffle sur la rive de Saint-Herblain

"Usine Brûlée" ? Drôle de nom pour un arrêt de bus. Mais il est plusieurs fois justifié, à Saint-Herblain, du côté de Roche-Maurice, tant l'histoire du lieu est faite d'industrie et d'accidents. Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps continuent à gratter les berges du fleuve, pour découvrir des épisodes, anciens et moins anciens, qui forgent l'identité du territoire.

À Montparnasse, ép. 1/4

Renan et son point de chute parisien

Un jeune Brestois a démarré son tour du monde. Première étape, la capitale et la chambre de bonne de son copain Bertrand qui doit l'héberger. Mais dès Montparnasse, la gare parisienne qui accueille les trains de l'ouest, le programme de Renan se détraque. L'aventure commence… Premier extrait du roman À Montparnasse, de Léna Ellka.

Solution Recyclage, basé à Saint-Herblain (44), propose aux entreprises une offre à la carte pour le tri, la collecte et la valorisation de leurs déchets. Un groupe d'étudiants de SciencesCom et d'AGR-l'école de l'image a créé des supports de communication originaux inspirés de l'univers des superhéros. Troisième épisode du feuilleton consacré à Transition positive 2016.

Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°3

Frantisek, une vie au bord du fleuve

C'est sous la haute silhouette du pont de Cheviré que leurs pas ont mené Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps. Démarrée quai Wilson et poursuivie sur le quai de la Fosse, la balade du photographe et de l'écrivain fait escale aujourd'hui à Roche-Maurice. L'occasion d'une rencontre avec un personnage tout en nostalgie et en passion du fleuve, perché au sommet du silo à grains géant qui surplombe la Loire.

Ô Bocal est un projet de commerce écologique, sans emballages. Imaginé par Johanna Le Mau, il devrait ouvrir prochainement dans le centre-ville nantais et a pris la forme d'une boutique éphémère en novembre. Pour booster ses premiers pas, des étudiants ont créé plusieurs outils de communication pendant le séminaire Transition positive.

Angola, 8 janvier 2010. L'équipe nationale de football du Togo est en route vers la CAN. En traversant l'enclave de Cabinda, le bus est pris sous le feu de rebelles et se transforme en un piège de métal criblé de balles. Récit à la première personne du gardien Kodjovi Obilalé, gravement blessé lors de l'attaque, auteur du livre Un destin foudroyé.

Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°2

Nantes, quai de la Fosse : descente aux enfers

Après une première escale sur le quai Wilson, l'écrivain Guy-Pierre Chomette et le photographe Franck Tomps poursuivent leur balade au fil de l'estuaire de la Loire. Pour ce deuxième épisode, les deux complices, encore à Nantes, découvrent un espace symbolique : le quai de la Fosse.

"La jeunesse prend la main !", avertit Open Odyssey. L'association nantaise a lancé une nouvelle opération Transition positive qui consiste à mobiliser le savoir-faire d'étudiants pour donner un coup de pouce à des projets innovants et durables. Après le feuilleton consacré à Transition positive 2014, zoom sur les travaux de la saison 2015-2016.

« Précédent - Suivant »
Page 2 sur 17