Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…


    Au fil de l'estuaire de la Loire
    Au fil de l'estuaire de la Loire 200 km, à pied. "Appréhender l’estuaire dans sa globalité nécessite d’en arpenter les franges, pas à pas, au rythme du marcheur", expliquent Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps.…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    EP, entreprise nantaise éditrice de solutions numériques au service de la maison, lance un nouveau produit : izigloo, un "carnet de santé" dédié aux biens immobiliers. S'adressant aussi bien aux 20 millions de foyers français qu'aux professionnels, cet outil sécurisé et gratuit facilite la gestion de l'habitat grâce à la data.

    Le salon Habitat Déco de Nantes est le premier rendez-vous dédié à la maison du Grand Ouest. L'édition 2015, du 6 au 8 novembre, met à l'honneur l'upcycling* et plusieurs artistes des Pays de la Loire.

    L'Île de Nantes est un territoire d'expérimentation. Dans l'immobilier, plusieurs projets atypiques, participatifs et innovants, pour des logements sociaux ou de standing, sont actuellement en cours. Zoom sur trois exemples.

    Il est fait du bois de ceux qui n'hésitent pas à se détourner des voies toutes tracées. Son diplôme d'ingénieur en aéronautique en poche, le Nantais Manuel Moreau, 35 ans, a décidé de vivre de sa vraie passion : la jonglerie. Ses massues et balles, il les manie avec autant d'aisance que les mots et les problématiques environnementales. Il s'est donc mis à proposer des "conférences gesticulées" sur l'écoconstruction.

    Place du Bouffay, à Nantes, une Nuit dehors a été organisée en soutien aux sans-abris, SDF et migrants. Soupes populaires, braseros et accordéons : la soirée a été aussi festive que solidaire.

    Quand ils emménageront dans leur nouveau logement, Joël et Mano, Boris et Cindy, Claire-Agnès et Jean-Michel, François et Anita, Willy et Julie, Thierry et Maëlys connaîtront déjà leurs voisins. Les six couples sont engagés dans un projet de cohabitat à Pellouailles-les-Vignes, à 10 km au nord-est d’Angers. Ils espèrent déposer le permis de construire ce mois-ci.

    À la Bottière, à Nantes, les habitants ont mis les petits plats dans les grands ; car avec le projet "Façades exquises" impulsé par l'association Les Am'arts, etc., ils ont été accompagnés par des artistes professionnels afin de réaliser des collages éphémères géants. Des ateliers collectifs au résultat final, une belle occasion de modeler un quartier à leur image.

    Il s'est mis au vert pour réfléchir à son avenir. Après un départ brillant dans les études, Alain Tabutaud, 25 ans et originaire de Massy, en région parisienne, plaque tout en deuxième année d’école d’ingénieur. Une année de Wwoofing* et de chantiers participatifs plus tard, il arrive à Lorient en septembre 2013 pour effectuer une licence professionnelle en écoconstruction et écomatériaux, puis poursuit sa route vers les îles du Ponant pour un stage de trois mois sur les écomatériaux en milieu insulaire. Avec le sentiment d'avoir enfin trouvé sa voie.

    Chaque année, un flot de jeunes bacheliers s’installe à Rennes pour poursuivre ses études. Entre les amphis, la BU, la rue de la soif et leur appartement, ces nouveaux habitants découvrent la ville sous l’angle particulier de la vie étudiante... et avec peu de moyens. Les koloc’ à projets solidaires (Kaps) permettent à trente étudiants rennais de bénéficier d'un loyer modéré en échange d'un investissement dans la vie de quartier de leur nouvelle ville. Reportage au 12e étage d'un immeuble de Villejean.

    Pour inciter les Vendéens à adopter l'écoattitude, l’Agence départementale d’information sur le logement et l’énergie (Adile)* organise un concours surprenant.

    Rayons de soleil trop rares ; plus de "Rendez-vous" jazzy. En hiver, l'Erdre nantaise semble perdre de sa superbe. À la rencontre de la rivière et de ceux qui la vivent, nous en avons pris le pouls. Et il n'est pas si bas que ça ! Le rythme ralenti va d'ailleurs de pair avec un certain esprit de contemplation.

    De Manille au Finistère, le typhon renverse tout sur son passage, y compris les esprits. La colère fait consensus, gronde et se placarde sur les Unes comme on pose une bombe. Reflet d'une époque qui va mal, les médias locaux sont témoins de cet emportement qui se cristallise sur tous les sujets. De la météo à la couleur de son bonnet, rien n'est anodin. Alors pendant qu'Haiyan dévaste tout sur son passage, c'est un vent de protestations et d'appels au secours qui frappe l'Ouest.

    Le web, aussi, est un territoire. Et il s'ouvre évidemment à l'échange croisé et à la pollinisation. Voici notre butinage de médias de l'Ouest, partenaires de Terri(s)toires.

    Récolte du 15 novembre 2013.

    À l'entrée des années deux mille, le groupe de réflexion Ecocum se constitue à Brest et pose les fondations théoriques d'un projet d'écovillage. Abordé comme une alternative aux modes de vie et d'habitat énergivores, Ecocum est porté par des personnes qui poursuivent des utopies. Mais aujourd'hui, le rêve est en passe de devenir réalité. Reportage dans ce petit village breton qui devrait résister longtemps au règne de l'individualisme.

    Quartier des Dervallières à Nantes

    Un grand rêve pour le Grand Watteau

    Pour préparer la réhabilitation de leur immeuble le Grand Watteau, dans le quartier des Dervallières, à Nantes, les habitants ont participé à plusieurs ateliers afin de rêver de nouveaux espaces de vie… Mots et photos à l’appui.

    À Angers, le 27 juin, l'association Le temps pour toiT organise une rencontre sur l'habitat intergénérationnel. Pour quoi ? Pour qui ? Comment ? Quand ? Réponse à toutes ces questions par les membres de l'association et des volontaires qui ont expérimenté le système.

    Anciens nouveaux arrivants

    Bande de "pèlerins"

    Ils sont arrivés ces 20 dernières années, les uns après les autres, en couple, souvent, avec des jeunes enfants. Ils ne se connaissaient pas ou ne savaient pas, pour certains, qu'ils avaient des amis communs, voire qu'ils s'étaient croisés autrefois. Dans une autre vie, celle d'avant Le Pellerin où, pour la "bande du Pel", la vie est, ma foi, belle.

    L'étrange maison de Pascal Dolbeau Richeux

    Les bienfaits de l’effet de serre

    On connaissait la maison en bois, en pierre, en paille, en terre… place désormais à la maison en verre ! À Saint-Mars-de-Coutais, en Loire-Atlantique, Pascal Dolbeau-Richeux et son épouse ont en effet choisi de vivre dans… une serre. Une habitation atypique dans l'univers de l'écoconstruction bioclimatique, avec dépaysement et bien-être assurés.

    Sarthe Habitat et l’ Appart’éco

    L’écologis pratique

    Sablé-sur-Sarthe, 17 h, rendez-vous au quatrième étage d’une HLM. Cela aurait pu être des adultes, mais en cette fin d’après-midi, c’est un groupe d’enfants de 6 à 9 ans qui arrive pour 45 minutes de visite. "Ça veut dire quoi Appart’éco ?", lance Hélène Julliot-Cousin, notre animatrice du jour. Assis dans le salon, Achraf, Zaïd, Anaïs, Fatoumata, Chamsidine, Nicolas, Ali, Naïmat et Sandrine observent un court temps de silence. Un "Ça veut dire appartement" s’extrait soudain de la multitude du canapé. "D’accord. Et ça veut dire quoi "éco" ?". Jaillit cette fois un quasi immédiat "économiser !". "Tout le monde est d’accord ?". Un bouquet de "ouiiii", aussi tonique qu’une fin de journée scolaire bien remplie peut le permettre, répond à cette dernière question. "Moi aussi. Mais on peut dire aussi "écologie"". Quelques moments d’explications sur le sens du dernier terme énoncé, puis Hélène commence la visite de l’appartement… par le salon.

    Une nourrice dans le placard - terristoires.infoLe plombier est repassé hier. Il veut mettre une nourrice dans mon placard. Il a dit : "C'est pour le ballon". Le ballon ? D'Alsace ? Elle est Alsacienne ? Il veut mettre une nourrice alsacienne dans mon placard ! J'ai demandé si c'était une nouvelle norme. Il m'a dit que ça se faisait depuis longtemps et que personne ne s'était plaint jusqu'à présent. Avant de travailler ici, il faisait des maisons à Colombages.

    Excentriques - les Zistoires sur Terri(s)toires Le plombier est passé hier à la maison. Il veut mettre des excentriques dans ma salle de bain. Je lui ai demandé si c'était vraiment nécessaire, il m'a répondu qu'on ne peut pas faire autrement, que tout le monde a des excentriques dans sa salle de bain, que j'avais de drôles de questions et que cette cintreuse de chez outil d'OR était de mauvaise qualité.

    Précédent - Suivant »
    Page 1 sur 2