Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…


    Au fil de l'estuaire de la Loire
    Au fil de l'estuaire de la Loire 200 km, à pied. "Appréhender l’estuaire dans sa globalité nécessite d’en arpenter les franges, pas à pas, au rythme du marcheur", expliquent Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps.…


    Les tops de Terri(s)toires
    Les tops de Terri(s)toires Artistes locaux, endroits flippants, jolies plages, lieux aux noms insolites...  La rédaction de Terri(s)toires explore les territoires de l'Ouest à la recherche de perles, et dresse des…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    Treize citoyens de Vannes et Redon ont été interviewés sur leur ressenti personnel face au changement climatique. Ce projet, baptisé "Climats intérieurs, paroles d'habitants" se déclinera sous la forme d'un livre et d'une exposition. Il est porté par Singuliers Collectifs, une entreprise atypique.

    Il y a tout juste un an, la librairie de la chaîne Chapitre baissait son rideau dans l'ancien marché couvert de Feltre, à Nantes. Parallèlement, les 22 indépendantes nantaises vivent une seconde jeunesse. Que ce soit Durance et Coiffard, les historiques, ou Les Biens-Aimés et La Vie Devant Soi, les nouvelles venues. Comment font-elles ? Voyage entre étagères boisées et quatrième de couverture.

    L'intitulé de la recette suffit à mettre les papilles en émoi. Une pêche pochée par-ci, une boule de glace vanille par-là, et la crêpe toute bête devient un dessert d'exception. Car le credo de Bertrand Larcher, c'est ça : la simplicité des produits au service de l’excellence. Le cuisinier breton nous livre cette troisième et dernière recette gourmande, pour terminer le repas en beauté.

    Dans cette deuxième recette originale, Bertrand Larcher transforme la traditionnelle galette bretonne en makis de sarrasin. Comme à son habitude, il recommande un "accord cidre" pour accompagner le plat. Le chef a accepté de dévoiler cette deuxième recette dans laquelle s'expriment ses origines bretonnes et sa passion pour le Japon.

    "Travailler la matière première", tel est le mot d’ordre de Bertrand Larcher, qui place le respect des produits au cœur de sa cuisine. Il fait notamment appel à des producteurs régionaux pour un choix de matières premières de qualité. Le cuisinier a accepté de dévoiler quelques-unes de ses appétissantes recettes, tout en prenant soin de recommander un "accord cidre" pour les accompagner. Voici la première, où se mêlent les produits de la Bretagne et les saveurs italiennes.

    Dans ce chapitre, Stéphane Beau pousse le vice jusqu'à la sexualité. Empreint d'un certain humour, ce chapitre explore les plaisirs féminin et masculin. Les hommes sont dégueulasses et les femmes coquines ? C'est justement ce stéréotype que l'auteur tente ici de déconstruire. Une injustice qui, pour lui, se retrouve également dans le lit. L'homme serait ainsi devenu une sorte de "sextoy grandeur nature" dont l'unique mission est de faire plaisir à la femme...

    Les hommes travaillent et les femmes font le ménage. Dans ce chapitre, Stéphane Beau s'attache à démonter ce stéréotype. Mais pas de la même manière que les féministes. Car pour lui, la vraie question est de savoir pourquoi gagner de l'argent serait plus valorisant que les tâches domestiques... Une remise en question globale des schémas sociaux qui reflète les convictions de l'auteur (voir portrait).

    Prendre rendez-vous chez son coiffeur : ce geste anodin peut prendre du temps, beaucoup de temps. Surtout quand la discussion tourne au dialogue de sourds. La situation sent le vécu. Et pour cause, Anthony Galifot – coiffeur de profession – utilise le salon comme laboratoire anthropologique et source d'inspiration. Dernier extrait d'Autour du fauteuil, premier ouvrage du coiffeur à plume.

    Hommes en souffrance, ép. 2/4

    Divorce : et l'homme dans tout ça ?

    Un brin provocateur, Stéphane Beau prend ici l'exemple de trois cas traités dans le cadre de son travail d'assistant social. Monique, Valérie et Sophia souhaitent toutes le divorce. Chacune reproche à son mari un trait de caractère qui a plu au début de leur rencontre, et s'est finalement transformé en enfer. Qui est le fautif dans ces histoires ? L'auteur laisse cette question sans réponse. Car pour lui rien n'est noir ou blanc. Des nuances peuvent être trouvées dans chacun de ces problèmes de couples.

    Hommes en souffrance, ép. 1/4

    Hommes / femmes : qui domine ?

    Pourquoi l’homme est-il de plus en plus souvent condamné d’office dans l’opinion publique ? Être un homme suffit-il à faire de lui un être naturellement dominant et forcément un peu prédateur ? Dans cette introduction, Stéphane Beau balaye d'une traite les critiques qui pourraient lui être faites. D'abord en se présentant. Assistant social depuis 20 ans, son travail est un argument de poids. Il connaît autant la souffrance féminine que masculine. Puis en exposant ses idées qui ne contiennent ni haine, ni provocation. Juste une ouverture vers la réflexion et le débat. À vous de juger...

    Autour du fauteuil, ép. 2/3

    Une machine dans "l'hair" du temps

    Après le photomaton, le Fastcoiff ? Anthony Galifot n'a pas la lame dans sa poche et écrit des histoires directement inspirées de sa profession. Dans cette nouvelle d'anticipation, il imagine ainsi une machine qui remplacerait les coiffeurs... non sans quelques couacs dans les coiffes.

    Selon les premiers éléments de l'enquête, ép 5/5

    Selon les derniers éléments de l'enquête

    Un rebondissement dans l'affaire Dobrée (voir l'épisode précédent) et une nouvelle mort inexpliquée. Malgré les 31 ans qui séparent ces deux enquêtes, le nom de Gasnier plane encore et toujours au-dessus des enquêteurs. Dernier épisode de Selon les premiers éléments de l'enquête (lire les épisodes précédents), de l'écrivain Stéphane Pajot (voir portrait en encadré).

    Quand les Bretons coiffent leur bonnet rouge, ép. 3/3

    Babu, bag, bara, barrikenn et barv

    En breton, avoir barbe blanche peut vous entraîner de l'autre côté du pain... En somme, la vieillesse rapproche de la mort. Troisième et dernier épisode de l'ebook Quand les Bretons coiffent leur bonnet rouge avec cinq nouveaux mots clés débutants par la lettre B.

    Selon les premiers éléments de l'enquête, ép 4/5

    Coups de foudre sur la ville

    À Nantes, les événements se suivent, mais ne se ressemblent pas (voir l'épisode précédent). La foudre s'est abattue sur la ville, faisant de nombreuses victimes. Trois ans plus tard, ce sont deux disparitions qui inquiètent les enquêteurs. Seul point commun à toutes ces affaires : le nom de Gasnier qui revient sans cesse sur le devant de la scène... de crime ?

    Une nouvelle médiathèque, c'est bien... mais qu'en pensent les habitants ? Pour le savoir, nous sommes allées à la rencontre des habitants du quartier, mais aussi de personnes qui y travaillent.

    Cet article a été réalisé par des collégiennes nantaises dans le cadre du projet Graines de plumes (voir encadré).

    Agnès Martineau, femme souriante dans la quarantaine, est fonctionnaire de la Ville de Nantes. Bibliothécaire à la médiathèque Lisa-Bresner, dans le quartier Bellevue, elle est responsable du secteur ados. Elle nous a aidé à construire un portrait chinois de la médiathèque.

    Cet article a été réalisé par des collégiennes nantaises dans le cadre du projet Graines de plumes (voir encadré).

    Quand les Bretons coiffent leur bonnet rouge, ép. 2/3

    Arar, askorn et avel

    Trois nouveaux mots clés pour ce deuxième épisode de l'ebook Quand les Bretons coiffent leur bonnet rouge. Arar, askorn et avel, respectivement la charrue, l'os et le vent, donnent une multitude d'expressions, tantôt proches, tantôt éloignées du français.

    Une vie courte, mais une œuvre foisonnante. Lisa Bresner, écrivaine, poète, réalisatrice, calligraphe et traductrice, a laissé dans son sillage une empreinte artistique à l'accent asiatique.

    Cet article a été réalisé par des collégiennes nantaises dans le cadre du projet Graines de plumes (voir encadré).

    Depuis la rentrée 2013, des adolescentes du collège Debussy de Nantes ont découvert les secrets du journalisme dans le cadre du projet Graines de plumes. L'équipe pédagogique de l'établissement situé dans le quartier Bellevue - classé en Zep (Zone d'éducation prioritaire) - a accueilli le projet très favorablement.

    Tel un océan de couleurs, la médiathèque Lisa-Bresner a été pensée pour être moderne et conviviale. Présentation.

    Cet article a été réalisé par des collégiennes nantaises dans le cadre du projet Graines de plumes (voir encadré)

    Précédent - Suivant »
    Page 1 sur 8