Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Comment vont les fourmis ?

-

Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

 

-

Nos partenaires

Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°10

Sur le pont de Saint-Nazaire

Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps arrivent au débouché de l'estuaire de la Loire sur l'océan. Ils le reniflent à ras de marais et de brumes, ils le découvrent en majesté en escaladant au plus haut du pont de Saint-Nazaire. Impressions majuscules. (Dixième épisode du feuilleton Au fil de l'estuaire de la Loire)

Trois étudiants en architecture à Nantes ont imaginé un hébergement atypique et éphémère en bois qui sera installé à Saint-Viaud, en bord de Loire. Un court métrage a été réalisé pour raconter l'histoire de sa construction… et la fable du charmeur d'oiseau qui donne son nom à ce bâtiment hybride.

Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°9

À Donges, l’escale des passereaux en route pour le grand Sud

Au fil de l'estuaire de la Loire, 9e ! Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps découvrent le travail des ornithologues de l'Acrola. Dans la roselière de Donges-Est, un paysage industriel… devenu abri privilégié de milliers de passereaux migrateurs. De la raffinerie de Donges à la centrale de Cordemais, un remarquable corridor écologique.

Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°8

À la Chapelle-Launay, sur « les îles » des confins

Huitième escale de l'écrivain Guy-Pierre Chomette et du photographe Franck Tomps dans leur balade au fil de l'estuaire de la Loire. Cette fois-ci, c'est dans les prairies inondables de la Chapelle-Launay qu'ils ont rencontré Guillaume et son troupeau de vaches limousines, protégées par le remblai artificiel de Donges Est, un grand projet d’aménagement aujourd'hui tombé aux oubliettes.

Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°7

Bombardements sur l’estuaire

La Seconde Guerre mondiale a laissé des traces, profondément enfoncées, dans l'estuaire de la Loire. À Cordemais, Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps ont fouillé cette histoire, qui reste explosive.

Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°6

Les roses blanches de l’écluse de Vair

Perdus, ils se sont perdus Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps dans les marais de Couëron et de Saint-Etienne-de-Montluc. Mais c'était pour y trouver Claude Babin, cet éclusier qui connaît tout des marais, du secret de leur dédale et des traditions populaires qui y perdurent.

Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°5

Au seuil du Paradis

Et si c'était ici, le paradis ? Celui de Krystel en tout cas, la patronne du café du même nom, sis en bord de Loire, à Couëron. Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps l'ont rencontrée, et feuilleté avec elle son histoire, et de nouvelles histoires du grand fleuve.

Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°4

Effet de souffle sur la rive de Saint-Herblain

"Usine Brûlée" ? Drôle de nom pour un arrêt de bus. Mais il est plusieurs fois justifié, à Saint-Herblain, du côté de Roche-Maurice, tant l'histoire du lieu est faite d'industrie et d'accidents. Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps continuent à gratter les berges du fleuve, pour découvrir des épisodes, anciens et moins anciens, qui forgent l'identité du territoire.

Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°3

Frantisek, une vie au bord du fleuve

C'est sous la haute silhouette du pont de Cheviré que leurs pas ont mené Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps. Démarrée quai Wilson et poursuivie sur le quai de la Fosse, la balade du photographe et de l'écrivain fait escale aujourd'hui à Roche-Maurice. L'occasion d'une rencontre avec un personnage tout en nostalgie et en passion du fleuve, perché au sommet du silo à grains géant qui surplombe la Loire.

Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°2

Nantes, quai de la Fosse : descente aux enfers

Après une première escale sur le quai Wilson, l'écrivain Guy-Pierre Chomette et le photographe Franck Tomps poursuivent leur balade au fil de l'estuaire de la Loire. Pour ce deuxième épisode, les deux complices, encore à Nantes, découvrent un espace symbolique : le quai de la Fosse.

Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°1

Nantes, quai Wilson/quai des Antilles : sur la proue

L'écrivain Guy-Pierre Chomette et le photographe Franck Tomps se sont lancés dans une balade au long cours au fil de l'estuaire de la Loire. Un projet sensible et humain auquel Terri(s)toires a souhaité s'associer. Le feuilleton (textes + photos) qu'ils tiendront ici au tournant de 2015 et 2016 permettra d'apercevoir leurs premières trouvailles et de profiter de leurs rencontres, en quasi instantané de leurs pérégrinations.

200 km, à pied. "Appréhender l’estuaire dans sa globalité nécessite d’en arpenter les franges, pas à pas, au rythme du marcheur", expliquent Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps. Une plongée dans la durée – sur quelques mois au tournant de 2015 et 2016 – qui sera racontée par les mots de l'un et les images de l'autre.

Un surf sur lequel on pagaie debout, ce n'est plus tout à fait bizarre. Vanté pour son accessibilité auprès du grand public, le stand up paddle n'en compte pas moins de vrais athlètes et aventuriers. Comme Joëlle Terrien qui a descendu ainsi la Loire de sa source à l'embouchure. Rencontre avec une Nantaise et son sport. Sur son fleuve favori, évidemment.

Pour tonifier leurs programmes estivaux, France 3 Pays de la Loire et France 3 Centre invitent les cyclistes de canapé dans un road movie à vélo le long de la Loire. L'émission "Vues sur Loire" se décline en effet jusqu'au 8 septembre en web série documentaire diffusée sur le site de la chaîne publique. Baptisé Vues sur Loire à vélo et animé par la journaliste Sylvie Denis, ce road movie invite à la flânerie estivale tout en mettant en valeur le patrimoine et les acteurs du territoire des bords de Loire.

Concours photos #8

Eau les corps !

Qu'on se le dise, l'homme est constitué à 65 % d'eau. Attention, il s'agit d'une moyenne, cette part pouvant en effet diminuer certains week-ends au profit de celle d'alcool. Autrement dit, une personne de 70 kg se promène généralement avec environ 45 litres d'eau sur elle… et même un peu plus les jours de pluie, qui sont nombreux dans nos contrées (surtout s'il s'agit d'un con puisque tout le monde sait qu'en Bretagne, ce n'est que sur eux que ça tombe).

Projet artistique participatif à Rezé

La consommation en cage : de la poubelle au musée

L'art de changer les comportements. Dans le cadre de l'appel à projets du conseil général de Loire-Atlantique, Delphine Soustelle Truchi récolte les déchets sur les rives de la Loire. Elle cherche à en faire une œuvre collective avec l'aide des habitants. L'objectif de l'opération baptisée La consommation en cage : sensibiliser le grand public à la pollution fluviale. Coup d'envoi ce soir.

Le voyage, depuis ou jusqu'à Nantes : nous avions retenu un thème particulièrement difficile pour notre quatrième concours photo. Défi brillamment relevé par les participants qui ont rivalisé d'imagination pour illustrer l'ailleurs avec des tranches d'ici. Résultats du concours.

Guide touristique nouvelle génération

La Loire se reflète en multimédia

Un livre qui contient 15 heures de reportages. Reflets de Loire est un surprenant mariage entre l'écrit et la vidéo, associés grâce à des QR codes qui se scannent avec un smartphone ou une tablette.

Le Pellerin se lève à l'ouest. Sur la carte, la ville frontière de Nantes Métropole courbe en effet son doigt sur 18 km, le long de la Loire, pour effleurer Frossay, l'eau du canal de la Martinière coulant dans leur artère commune.

Valoriser le patrimoine de la Loire en utilisant les nouvelles technologies... et en s'appuyant sur l'Europe. Le Living Lab Off Road Memory constitué par l'enseignant-chercheur de l'université de Nantes Francky Trichet (voir encadré) est un regroupement hétéroclite d'acteurs, consacré à l'innovation et au dynamisme territorial. Explications.

Précédent - Suivant »
Page 1 sur 2