Vacances est souvent synonyme de long trajet en voiture. Et l'occasion pour beaucoup de remarquer les bleds aux noms les plus farfelus... Nombre d'entre nous connaissent déjà la commune de Montcuq (46), célébrée par Daniel Prevost dans l'émission du Petit rapporteur et qui a son propre jeu de Monopoly, mais êtes-vous déjà passés par Belle Verge en Mayenne ou Corps-Nuds en Ille-et-Vilaine ? Après les 20 plus belles plages en Bretagne et Pays de la Loire, voici donc notre sélection des villes et lieux-dits de l'ouest aux noms insolites.

Notre enfance en Pays de la Loire, ép. 2/4

Guerre 39-45 : libéré, l'Ouest se retrousse les manches

Cinq ans après le début de la guerre (lire le premier épisode), l'horreur s'achève enfin. En Pays de la Loire, les Américains libèrent d'abord Laval, puis Le Mans, Angers, Nantes et la Vendée. Mais l’allégresse de la libération laisse vite place à la volonté de rebâtir les villes et de relancer les institutions. Deuxième extrait de Notre enfance en Pays de la Loire, de Pierre Pinta.

Il nous faut devenir "avant-courriers d'un monde meilleur"... Cette invitation, Hélène Combe l'avait en permanence à la bouche. Mieux encore, Hélène démontrait au quotidien par son action et sa réflexion, par sa vie tout simplement, qu'il est vraiment possible de faire changer le monde. Quelques-uns de ses amis l'ont rappelé le 19 juin lors d'une soirée d'hommage.

Notre enfance en Pays de la Loire, ép. 1/4

L'éprouvant quotidien pendant la "drôle de guerre"

Dans ce premier épisode du feuilleton consacré au livre Notre enfance en Pays de la Loire, Pierre Pinta nous plonge au commencement de la Seconde Guerre mondiale. Il prend comme point de départ la naissance de sa mère, venue au monde quelques semaines avant le début de la "drôle de guerre", dans un gros bourg du Maine-et-Loire. L’afflux massif d'exilés, le rationnement et la misère font alors partie du quotidien de cette famille modeste.

Bouche à oreille, Jazz en bal(l)ades revient pour une sixième édition du 22 au 25 mai à Bouchemaine, non loin d’Angers. Le festival investit les bords de Maine, lieu idéal pour entremêler promenade et musique.

L’émission "Les Extraordinaires" de TF1 a fait un carton (24 % de parts de marché) le 6 mars dernier. Trois candidats sur huit étaient issus de l’Ouest, voire même une "humoriste" invitée d’origine nantaise, Caroline Vigneaux. Le vainqueur est un Rennais qui (pour résumer) a rempli un carré magique de 64 cases façon sudoku compliqué de jeu d'échec. Surfant sur l’engouement, cette chronique a d’autres phénomènes à proposer qui, dans le coin, n’attendent que d’être peopolisés…

Quand ils emménageront dans leur nouveau logement, Joël et Mano, Boris et Cindy, Claire-Agnès et Jean-Michel, François et Anita, Willy et Julie, Thierry et Maëlys connaîtront déjà leurs voisins. Les six couples sont engagés dans un projet de cohabitat à Pellouailles-les-Vignes, à 10 km au nord-est d’Angers. Ils espèrent déposer le permis de construire ce mois-ci.

L'artiste atypique et touche-à-tout Pierre Redon sera en résidence à Fontevraud du 20 février au 1er mars. Dernière étape de création de sa nouvelle Marche Sonore, "Les sons des confins", ce passage à l'abbaye sera rythmé par plusieurs temps forts ouverts au public : cérémonie funèbre, reportage photo avec des enfants et séances… d'hypnose !

Quelle serait la playlist idéale de Terri(s)toires ? Nous avons posé la question aux différentes plumes qui écrivent pour le webzine. Le résultat est surprenant, éclectique, mais toujours de qualité. Tour d'horizon d'artistes "bien de chez nous", d'hier et d'aujourd'hui, qui ne nous laissent pas indifférents. À consommer… sans modération !

L'Unesco a créé la Journée mondiale de la radio (13 février). À cette occasion, la Frap* organise la seconde édition de la Semaine des radios associatives. Du 9 au 15 février, les 22 antennes membres du collectif se mettent à l'unisson pour organiser des portes ouvertes, des émissions spéciales et des échanges de programmes.

En Bretagne et en Pays de la Loire, comme partout en France, des milliers de personnes sont descendues dans les rues, le 7 janvier, en hommage aux victimes de Charlie Hebdo et pour soutenir la liberté de la presse. Au lendemain de cette journée noire, les citoyens et les journalistes se remettent au travail avec une détermination décuplée. Et les initiatives relayées sur la Toile sont toujours plus belles, tournées vers des valeurs que les balles ne peuvent pas atteindre : la liberté, le partage, la solidarité, le respect de l'autre. Tour d'horizon des bonnes résolutions de 2015 dans l'Ouest.

Le web, aussi, est un territoire. Et il s'ouvre évidemment à l'échange croisé et à la pollinisation. Voici notre butinage de médias de l'Ouest, partenaires de Terri(s)toires. Récolte du 9 janvier 2015.

Il nous faut tous participer aux grandes manifestations programmées samedi 10 janvier. Les assassins ont voulu tuer la presse, ils ont réveillé le peuple.

Il nous faut refuser de tomber dans le piège de haine qu'ils nous ont tendu, et refuser tous les amalgames.

Il faut tout faire aussi pour que mercredi prochain, et tous les mercredis suivants, Charlie Hebdo paraisse.

Du code informatique au code vestimentaire, en passant par les codes musicaux, chacun essaie de communiquer avec ce qui l'entoure, à sa manière. Dans un monde de plus en plus complexe, on a parfois besoin de retourner à des choses toutes simples. Plonger les mains dans la terre d'un jardin partagé ou écouter un bon vieux vinyle, par exemple.

Le web, aussi, est un territoire. Et il s'ouvre évidemment à l'échange croisé et à la pollinisation. Voici notre butinage de médias de l'Ouest, partenaires de Terri(s)toires. Récolte du 5 décembre 2014.

Un p'tit nouveau vient de faire son apparition dans les kiosques, bouquinistes et lieux musicaux de la région : Tohu Bohu 303. Diffusée à chaque automne, cette nouvelle revue a pour ambition de retracer les grands faits de l'année musicale en Pays de la Loire. Présentation.

Le Web est de plus en plus énergivore. Pour sensibiliser les développeurs, et notamment les étudiants, l'association Green Code Lab et l’école d’ingénieur Esaip organisent depuis Nantes et Angers la seconde édition d'un challenge sur l'écoconception (26 au 28 novembre).

Du 27 septembre au 27 octobre, le GAB 44 et ses partenaires invitent les habitants des Pays de la Loire à découvrir ou redécouvrir les produits bio et locaux. L'occasion d'aller à la rencontre des producteurs et des acteurs locaux de la filière.

Envie de fuir une forte chaleur ou, au contraire, de ne pas rester devant la télé pendant la seule journée pluvieuse des vacances ? À Saumur, certaines caves troglodytiques réservent d'étonnantes surprises, comme la culture de champignons et de délicates sculptures en tuffeau. Teaser en galeries photo.

Nantais, musicien, traducteur…

Patrick Couton a plus d'une corde à son harp

À l'approche de la Fête de la musique, Terri(s)toires a poussé la porte de Patrick Couton, musicien nantais qui a dressé des ponts entre l'accordéon, la flûte, la guitare, l'autoharp, le banjo ; entre le swing, l'old time, le folk, la chanson française ; entre la France et les États-Unis. Yes he can!

Du Foin de la rue aux Folles journées en passant par les Écrivains en bord de mer, les Pays de la Loire sont une terre de festivals. Repérer les événements près de chez soi ou préparer son circuit estival est désormais un jeu d'enfants avec une cartographie interactive basée sur des données opendata. Suivez le guide !

À l'occasion des élections municipales 2014, un groupe d'étudiants s'est penché sur le cas d'Angers. Sous la houlette de France 3, ils ont mené l'enquête pour savoir qui détenait les clefs du scrutin au cœur de la cité du bon roi René. Un travail de fourmis qui leur a offert la troisième place du podium.

« Précédent - Suivant »
Page 2 sur 7