Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…


    Au fil de l'estuaire de la Loire
    Au fil de l'estuaire de la Loire 200 km, à pied. "Appréhender l’estuaire dans sa globalité nécessite d’en arpenter les franges, pas à pas, au rythme du marcheur", expliquent Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps.…


    Les tops de Terri(s)toires
    Les tops de Terri(s)toires Artistes locaux, endroits flippants, jolies plages, lieux aux noms insolites...  La rédaction de Terri(s)toires explore les territoires de l'Ouest à la recherche de perles, et dresse des…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    Bien manger, boire et respirer sont des besoins fondamentaux. Pourtant, aucune réglementation ne s’applique (pour l’instant) à la qualité de l’air intérieur, potentiellement très pollué. Dans les environs de Saint-Hilaire-de-Chaléons (Loire-Atlantique), la remuante PME NatéoSanté avance sa solution : une nouvelle génération de purificateurs d’air. Un procédé controversé. Plongée entre filtres, nanoparticules et capteurs.

    Fondations : tournez mécènes ! - ép. 7

    Devenir paysan sans (trop) se prendre le chou

    Pas facile de se lancer dans l’agriculture. Alexandre Cazajous en sait quelque chose. Passé par l’horticulture, ce trentenaire est devenu maraîcher et dispose de sa propre exploitation depuis juillet dernier. Pour en arriver là, il aura bénéficié de l’aide de la coopérative d’installation en agriculture paysanne (Ciap) et des conseils d’un paysan chevronné.

    Equipe La Motte aux cochons "Sortir pour mieux rentrer". C’est notre remède anti-déprime de fin de vacances, nous l’avons déjà affirmé haut et fort la semaine dernière, dans un précédent espace fumeux. Pour joindre les actes à la parole, nous vous proposons rien de moins… qu’une soirée commune !