Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…


    Au fil de l'estuaire de la Loire
    Au fil de l'estuaire de la Loire 200 km, à pied. "Appréhender l’estuaire dans sa globalité nécessite d’en arpenter les franges, pas à pas, au rythme du marcheur", expliquent Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps.…


    Les tops de Terri(s)toires
    Les tops de Terri(s)toires Artistes locaux, endroits flippants, jolies plages, lieux aux noms insolites...  La rédaction de Terri(s)toires explore les territoires de l'Ouest à la recherche de perles, et dresse des…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    On se souvient des concerts au fond de la piscine du Fouloir (Saint-Herblain), de ce qu’a été POL’n avant de s’institutionnaliser. On imagine ce que pourraient devenir les Ateliers Bitche (Nantes), peut-être expulsés. Sur le fertile terreau culturel nantais, les lieux alternatifs poussent en bordure. Dernier à sortir de terre malgré tout, L'Atelier du Dahu, au pied de la butte Sainte-Anne depuis un an et demi, à défaut d’être à flanc de montagne.

    Les Tops de Terri(s)toires

    10 raisons de détester Saint-Nazaire

    Saint-Nazaire, ville impopulaire et mortifère ? Récemment, les humoristes Éric et Ramzy ont provoqué une polémique lors de leur passage au "Petit Journal" de Canal+ en caractérisant la commune de "dégueulasse" et "sinistrée", estimant que quand "tu y entres, tu chiales". Cette vision… nous la partageons largement au sein de la rédaction de Terri(s)toires ! Preuve en est avec ces 10 raisons de ne jamais mettre les pieds à Saint-Nazaire.

    Créateur d’In&Fi Crédits, Pascal Beuvelet est une figure du monde de l’immobilier. Mais l’homme d’affaires de 69 ans, originaire de Saint-Nazaire, est aussi un artiste peintre accompli. Portrait d’une personnalité aux multiples contours.

    Après les Assises des Déchets il y a un peu moins d'un mois, Nantes n'en finit plus de voir la vie en vert. Avec la région des Pays de la Loire, elle est à l'initiative de la Greenweek, qui se déroulera du 19 au 23 octobre prochain. Durant cette semaine, une soixantaine d'événements dédiés aux enjeux de l'économie et de la croissance verte seront programmés.

    L’ADRV (Art de rester vivant) est une nouvelle école au concept plutôt original puisqu’elle inculque les principes de vie et survie tout-terrain. Détrompez-vous, cet enseignement n’est pas seulement utile en cas de fin du monde, puisqu’il permet de bien réagir face à toute situation de rupture de normalité, comme une coupure générale prolongée d’eau potable, d’internet ou d’électricité, par exemple. Rencontre avec le fondateur de cette école, Éric Garnier-Sinclair.

    Son escale nanto-nazairienne est passée un peu inaperçue dans les médias. Pourtant, le "Tour de France des solutions pour le climat" initié par Catherine Chabaud1, à défaut de la faire couler, a bien jeté l’ancre, trois jours durant, du 9 au 11 juin derniers, dans l’estuaire de la Loire. L’occasion pour Catherine - et pour l’association Innovations bleues2 qu’elle préside - de rencontrer à Nantes et à Saint-Nazaire quelques-uns de ceux qui recherchent et mettent en œuvre des solutions pour tenter de limiter les impacts des activités humaines sur le réchauffement climatique.

    Le photographe Denis Rouvre est l’invité du Life, structure culturelle atypique située au sein de l’ancienne base des sous-marins de Saint-Nazaire. Il y présente jusqu'au 15 mars une installation intitulée "Des Français… Identités, territoires de l’intime", qui lie photos et interviews sur le thème de l’identité.

    Méfiez-vous du Chat qui dort, ép. 6/6

    Joggeur et filles de joie

    Dernier extrait du roman policier Méfiez-vous du Chat qui dort de Roger Coupannec. Après l'écrivain Jean Dastrel, présentation d'autres futurs colocataires de la maison de retraite idéale imaginée par le défunt Alfred Jégado : Roberto, septuagénaire sportif marqué par le franquisme, et deux anciennes filles de joie, Zoé et Mélanie.

    Méfiez-vous du chat qui dort, ép. 5/6

    Jean Dastrel, la plume de Guérande

    Alfred Jégado est décédé et transmet un héritage aussi conséquent que compliqué à assumer pour Yolande Belloir. Il laisse aussi son ami, l'auteur de romans Jean Dastrel, dans une solitude encore plus pesante. Heureusement, le projet de "colloc du troisième âge" pourrait redonner de l'allant au vieil écrivain amateur de musique classique. Extraits de Méfiez-vous du chat qui dort, de Roger Coupannec.

    Fermeture de la ligne Saint-Nazaire - Gijón

    L'autoroute de la mer est devenue une impasse

    L’autoroute de la mer Saint-Nazaire - Gijón [lire notre dossier] est fermée depuis le 18 septembre, sans que l’on sache si elle reprendra un jour. Terri(s)toires a embarqué pour l'une des dernières rotations la semaine dernière. Narration en images d'un beau projet qui tombe à l'eau.

    Méfiez-vous du Chat qui dort, ép. 4/6

    Les Joueurs de cartes tiennent une bonne main

    Un vieil ami de son père vient de décéder et l'a choisie comme héritière. Avec une mission : mener à son terme un projet de "colloc du troisième âge" pour le moins original. Yolande Belloir hésite à croire en cette chance inespérée, mais la nuit et ses rêves vont lui porter conseil. Quatrième extrait du roman policier Méfiez-vous du Chat qui dort de Roger Coupannec.

    Méfiez-vous du Chat qui dort, ép. 3/6

    Une abbaye de Thélème du troisième âge

    Yolande Belloir vient d'apprendre que "l'oncle Albert", dont elle avait oublié l'existence, lui a légué toute sa fortune. Mais il compte aussi sur elle pour faire aboutir son projet de maison de retraite idéale... Suite du polar Méfiez-vous du Chat qui dort, de Roger Coupannec.

    Méfiez-vous du chat qui dort, ép. 2/6

    L'enterrement est un premier avril

    1er avril, drôle de date pour des funérailles. Surtout lorsqu'il s'agit d'un inconnu ! Et encore, Yolande Belloir n'est qu'au début de ses surprises... Deuxième extrait du polar Méfiez-vous du Chat qui dort de Roger Coupannec.

    Condamné à rester sur le parking, le minibus du lycée autogéré de Saint-Nazaire fait tout de même grand bruit. Bloqué par une circulaire ministérielle nationale qui empêche les enseignants de le conduire depuis la rentrée, le véhicule est pourtant un pilier de la liberté d'expérimentation qui caractérise l'établissement.

    Il y a encore quelques minutes, ils ne se connaissaient pas. Et pourtant, ils ont déjà l'air complices. Skander Hanzouti, chef de chantier, a 38 ans. Il apprécie les balades en mer et détaille tout ce qu'il aime dans la vie. Il vient de rencontrer Franck Praly, ingénieur commercial chez Quille construction (une filiale de Bouygues), son parrain, pour retrouver un emploi. Un soutien appréciable permis par sa participation à la Job Academy.

    La Région a lancé un concours de nouvelles dont la date de clôture avait lieu le 30 octobre dernier. Il s’agissait d’écrire une fiction mettant en scène notre conception de la région en 2040. Afin de laisser une moindre chance à tous les candidats, le génie qui tient cette chronique n’y a pas participé. Mais voici les scénarios auxquels le jury a échappé.

    Ruben Rodriguez, musicien et professeur de danse

    Salsa thérapie

    Dix ans déjà que Ruben a posé ses valises en Loire-Atlantique. Ce musicien professeur de salsa est un véritable ambassadeur de la culture cubaine. Toujours sur la route, entre Nantes, La Baule, Pornichet et Saint-Nazaire, son emploi du temps bien chargé n'a rien à envier à celui d'un ministre !

    Gabriel Cohn-Bendit, pédagogue dissident

    "Scolariser les exclus de l'école"

    Gabriel Cohn-Bendit, "Gaby", c'est bien sûr le frère de Dany. Son "ersatz", comme il dit en rigolant. Mais c'est surtout l'instigateur du lycée expérimental de Saint-Nazaire en 1981 : un établissement différent pour les "décrochés du système". "Pédago dissident", professeur d'allemand formé à la philosophie, il n'a jamais pu supporter de voir des enfants exclus de l'école. Ce militant de l'éducation alternative a finalement réussi, non pas à "dégraisser", mais à faire "bouger" le mammouth. Désormais rangé des salles de classe, il continue - à 75 ans - son combat à travers le Réseau éducation pour tous en Afrique (Repta). Enthousiaste, terriblement sympathique, il a reçu Terri(s)toires dans sa maison de Vannes. Interview.

    Précédent - Suivant »
    Page 1 sur 2