Et si 2015 nous avait laissé autre chose que de noirs souvenirs… Difficile à croire, tant certaines images restent gravées sur nos rétines. On a cherché cependant des raisons d'espérer, au fil des pages de Terri(s)toires publiées l'année passée. En espérant que certains levains prometteurs puissent gonfler en 2016.

Ils s'appellent Özlem, Fatma, Marcia, Gregori… Ils viennent d'Arménie, du Brésil, d’Italie, de Russie, de Tunisie et de Turquie. Tous habitent aujourd'hui le quartier du Château, à Rezé, et ont accepté d'évoquer leur exil en récit, chanson et musique auprès de Zsòfia Pesovàr, ethnomusicologue et artiste. L'aboutissement de ce travail de collecte : un CD accompagné d’un livret de trente pages.

À la rentrée 2015, un établissement atypique a ouvert à Notre-Dame-de-Monts (Vendée). L'École de la transition, portée par des bénévoles, propose une pédagogie alternative basée sur l'autonomie des élèves, l'apprentissage en mouvement, la nature et l'art. Elle a lancé une campagne de crowdfunding pour mettre en place un système de ramassage scolaire.

L’ACFF (association pour des coopératives funéraires françaises) invite les Nantais à parler de la mort sans tabou. Quatre conférences, intitulées "La mort. Parlons-en", sont ainsi proposées entre le 8 octobre et le 10 novembre dans la métropole. Cette association veut s’inspirer d’un modèle canadien pour créer à Nantes une coopérative funéraire à caractère laïc.

Les chiffres sont connus : le coût annuel du chômage est estimé entre 75 et 110 milliards d’euros par an, soit 15 à 22 000 € par demandeur d’emploi. Un formidable gâchis humain et économique. En attente de reprise économique et de créations nettes d’emploi, comment enrayer cette "désutilité" et cette évaporation de valeurs ? (tribune libre)

L’Âge de la Tortue, association rennaise qui porte des projets culturels dans l’espace public, a initié fin 2014 la rédaction de L'Encyclopédie des migrants. Elle rassemblera 400 témoignages, recueillis sur toute la façade atlantique de l’Europe continentale, pour proposer une "histoire intime des migrations du Finistère breton à Gibraltar". Rencontre avec Paloma Fernández Sobrino, comédienne et auteur, qui assure la direction artistique de cette vaste aventure collective.

Tandis que vous rôtissiez sur les plages, nous avons macéré 5 heures devant la tévé pour vous narrer comment Jérôme Jouadé, chef au restaurant "La Table des Pères" sis dans le Château des Pères à Piré-sur-Seiche (près de Rennes) a haché tous ses concurrents, soit quatre autres chefs de "la région Nord-Ouest-Centre" s’affrontant dans le cadre de l’émission de TF1, "Le meilleur menu de France". Jérôme Jouadé en est sorti tout émulsionné et nous plutôt cuits. Et, forcément, on n’y a pas cru. Revue de détails.

Lutter contre une discrimination systémique… Revenons sur la situation qui perdure depuis si longtemps, celle d'une discrimination légale, à l'égard des "outsiders" qui n’ont pas d’emploi, au profit des "insiders" qui en ont un, mais qui prient pour ne pas tomber du côté obscur de la force. Nous sommes en réalité en face d’une discrimination systémique dont personne ne s’empare. "Nous sommes tous des légumes moches" propose des analyses et des actions concrètes. (tribune libre)

C'est vous qui le dites #24 (ép. 2)

"Légumes moches" : une innovation sociale en RSE ?

Résumons. Les données récentes de l’Ifop (février 2015) pour le Défenseur des Droits font état d’un "sentiment de discrimination" lié à la situation de demandeur d’emploi pour 56 % des sondés, derrière la séniorité, la grossesse, l’aspect physique ou l’origine étrangère présumée, mais avant l’homosexualité ou la jeunesse. La réalité de cette situation n’est actuellement pas chiffrable, ni du côté de demandeurs d’emploi, ni du côté des recruteurs. En revanche, chacun connaît dans son entourage proche quelqu’un qui est, a été (ou probablement sera) au chômage, et peut mesurer les effets négatifs qui en découlent. (tribune libre)

C'est vous qui le dites #24 (ép. 1)

Le trou dans le CV ou le syndrome du "légume moche"

Depuis plusieurs mois, je cherche du travail, assidûment. Je fais partie des 30 % de citoyens qui seront une fois dans leur carrière confrontés à cette situation. J’ai été plusieurs fois en "short list", pour des postes où je correspondais aux critères objectifs exprimés et attendus. Donc "compétent", semble-t-il. Mais dans la majorité des cas, ces recrutements ont abouti à l’embauche d’un(e) candidat(e) qui était déjà en emploi. (Tribune libre)

Un simple post sur Facebook, et c'est le buzz. Astrid Willemet est la maman de Gabin, un petit garçon nantais de 6 ans. L'âge de l'école obligatoire. Mais son handicap ne lui permet pas de rester dans le circuit ordinaire, et aucune solution ne s'offre aux parents. Rongée par l'inquiétude, Astrid s'est livrée sans détours dans une lettre ouverte, authentique et poignante, qui a suscité une formidable vague de soutien sur les réseaux sociaux. Un bon point de départ pour mobiliser parents, politiques et citoyens sur la scolarisation de ces "enfants autrement".

La maison Bakwa, portée par Nkita Mapumba, propose des meubles en carton recyclé et forme les amateurs à la technique. Elle vient de boucler avec succès une campagne de financement participatif qui va lui permettre d’emménager dans de nouveaux locaux à Rennes.

L’association Le Refuge souhaite s’implanter à Rennes puis dans le Grand Ouest pour accompagner les Lesbiennes, Gays, Bis, Trans et Intersexe de 18 à 25 ans en rupture sociale et/ou familiale. (Tribune libre)

Il y a ceux qui rêvent d'un monde plus solidaire depuis leur canapé. Et puis il y a ceux qui agissent et mettent en place des projets concrets pour faire changer les choses. C'est le cas des quatorze Nantais membres de la ruche citoyenne Rêve & Réalise de l'association Unis-Cité. Portraits de ces jeunes qui n'ont pas eu peur de retrousser leurs manches.

Travailler, se former, sortir, vivre à deux, être citoyen… ces actions sont l'affaire de tous. Et pourtant : simples et aisées pour beaucoup, elles s'avèrent être de véritables obstacles pour les personnes atteintes de handicaps. Tous âgés d'une vingtaine d'années, Adrien, Thibault, Rachel, Kevin, Julien et Céline sont de ceux-là. À l'occasion des 10 ans de la loi pour l'égalité des chances, Frédérique Letourneux, Armandine Penna et Ronan Lanon leur consacrent un webdocumentaire, dévoilant leur quotidien semé d'embûches, "mais aussi et surtout leur énergie déployée pour y faire face. Pour vivre normalement, tout simplement".

Rechercher des informations sur Wikipédia est devenu un réflexe pour beaucoup d'internautes. Mais pour d'autres, les mettre à disposition est un loisir ! Comme le Nantais Rémy Ledoux, des milliers de personnes se plaisent à contribuer dans l'ombre à l'encyclopédie participative en ligne. Une communauté extraordinaire qui commence à déborder sur le monde réel. Rencontre avec ce passionné qui passe son temps libre à publier, corriger et vérifier les articles du site, fier d'être membre de la grande tribu de l'intelligence collective.

Chaque semaine, depuis bientôt vingt ans, Odile Nourrisson se rend au parloir de la maison d’arrêt de Nantes. Une visiteuse chevronnée qui porte un regard libre et distancié sur sa démarche en plein cœur de l’univers carcéral. Rencontre.

Twiza, Mycookr, StudyEnjoy, Baludik, Mieux trier à Nantes... Tour d'horizon non exhaustif des inventions de ces jeunes Nantais riches en énergie qui créent les applis numériques sociales de demain.

"En avril, ne te découvre pas d'un fil", dit l'adage. Restons à l'abri des caprices du ciel à confectionner des meubles en carton tout en dégustant une petite "disco soupe". Le mois de mai arrive à grands pas avec son lot d'événements printaniers : un festival de la débrouille à Nantes, un tournoi de footango à Bouguenais… Par ici les bonnes idées !

Le web, aussi, est un territoire. Et il s'ouvre évidemment à l'échange croisé et à la pollinisation. Voici notre butinage des médias de l'Ouest, partenaires de Terri(s)toires. Récolte du 8 avril 2015.

L'autre famille est un superbe documentaire. Comme on les aime, et comme on aime les gens bien. Ce film propose une rencontre avec Dominique, une femme au tempérament solaire qui accueille chez elle des personnes âgées. À ne pas rater, sur France 3 Pays de la Loire et Bretagne ce samedi 4 avril à 15 h 20.

« Précédent - Suivant »
Page 2 sur 11