Une campagne verdoyante, des plages de sable fin, une douce odeur de mogettes, un parc d'attraction légendaire… oui, nous sommes bien en Vendée. Après un top consacré à Nantes, Terri(s)toires vous propose 10 préceptes (complètement subjectifs) que tout Vendéen est censé connaître.

À la rentrée 2015, un établissement atypique a ouvert à Notre-Dame-de-Monts (Vendée). L'École de la transition, portée par des bénévoles, propose une pédagogie alternative basée sur l'autonomie des élèves, l'apprentissage en mouvement, la nature et l'art. Elle a lancé une campagne de crowdfunding pour mettre en place un système de ramassage scolaire.

Après les Assises des Déchets il y a un peu moins d'un mois, Nantes n'en finit plus de voir la vie en vert. Avec la région des Pays de la Loire, elle est à l'initiative de la Greenweek, qui se déroulera du 19 au 23 octobre prochain. Durant cette semaine, une soixantaine d'événements dédiés aux enjeux de l'économie et de la croissance verte seront programmés.

Notre enfance en Pays de la Loire, ép. 4/4

Des crus majestueux au bord d'une Loire capricieuse

Qu'est-ce qui donne aux Pays de la Loire cette identité si singulière ? Dans ce quatrième et dernier épisode de notre feuilleton Notre enfance en Pays de la Loire, Pierre Pinta revient sur deux attraits de la région : la viticulture ligérienne, avec ses nombreux cépages réputés, et la Loire, véritable colonne vertébrale du territoire.

Comment une commune de Vendée est passée entre les mailles du football

L'Épine : une histoire de Vendéens accros... au basket

En Vendée, d'irréductibles accros au basket (à Luçon, Chambretaud...) résistent encore et toujours à la planète football. Leur addiction est parfois exceptionnelle. À Chantonnay, elle dure depuis 1928. C'est le club de l'Épine et sa devise imparable, "Qui s'y frotte, s'y pique".

Notre enfance en Pays de la Loire, ép. 3/4

Plein emploi et acquis sociaux : le début des Trente Glorieuses

La guerre 39-45 terminée, la France se reconstruit doucement mais sûrement (lire le deuxième épisode). L'heure est maintenant à l'industrialisation, avec l'arrivée du taylorisme et du travail à la chaîne. Les campagnes se vident au bénéfice des grandes villes qui connaissent alors une forte croissance économique. Nous sommes à l'aube des Trente Glorieuses. Troisième extrait de Notre enfance en Pays de la Loire, de Pierre Pinta.

Vacances est souvent synonyme de long trajet en voiture. Et l'occasion pour beaucoup de remarquer les bleds aux noms les plus farfelus... Nombre d'entre nous connaissent déjà la commune de Montcuq (46), célébrée par Daniel Prevost dans l'émission du Petit rapporteur et qui a son propre jeu de Monopoly, mais êtes-vous déjà passés par Belle Verge en Mayenne ou Corps-Nuds en Ille-et-Vilaine ? Après les 20 plus belles plages en Bretagne et Pays de la Loire, voici donc notre sélection des villes et lieux-dits de l'ouest aux noms insolites.

Notre enfance en Pays de la Loire, ép. 2/4

Guerre 39-45 : libéré, l'Ouest se retrousse les manches

Cinq ans après le début de la guerre (lire le premier épisode), l'horreur s'achève enfin. En Pays de la Loire, les Américains libèrent d'abord Laval, puis Le Mans, Angers, Nantes et la Vendée. Mais l’allégresse de la libération laisse vite place à la volonté de rebâtir les villes et de relancer les institutions. Deuxième extrait de Notre enfance en Pays de la Loire, de Pierre Pinta.

Notre enfance en Pays de la Loire, ép. 1/4

L'éprouvant quotidien pendant la "drôle de guerre"

Dans ce premier épisode du feuilleton consacré au livre Notre enfance en Pays de la Loire, Pierre Pinta nous plonge au commencement de la Seconde Guerre mondiale. Il prend comme point de départ la naissance de sa mère, venue au monde quelques semaines avant le début de la "drôle de guerre", dans un gros bourg du Maine-et-Loire. L’afflux massif d'exilés, le rationnement et la misère font alors partie du quotidien de cette famille modeste.

Un projet photovoltaïque financé par des internautes à Menomblet (85)

Nucleosun : l'énergie solaire à l'aube du prêt participatif

Faire fructifier son argent en le prêtant à une entreprise ? C'est nouveau depuis octobre 2014. Zoom sur le fonctionnement du financement participatif en prêts rémunérés avec un exemple issu de l'économie verte et collaborative. Un projet lumineux qui réunit l'idée d'un ingénieur, une plateforme web, l'argent de 1 000 prêteurs et le toit d'un éleveur à Menomblet (85).

Lors du dernier Festival de Cannes eut lieu la promotion discrète du prochain film de Benoît Forgeard, Gaz de France, avec Philippe Katerine jouant un président de la République en quête de conseils en communication, terré dans un bunker sous l'Élysée1. Une occasion de se pencher sur le cas de ce Vendéen mâle entendu, dont les chansons mal entendables naissent sans doute... d'un malentendu.

Aujourd'hui, à la ferme du Pay-Poitevin, Benoît Grondin se raconte. Sa vie de paysan, son engagement, et plus étonnant, son optimisme. C'est justement ce que la compagnie théâtrale Patrick Cosnet va engranger dans un livre, à la demande de l'association Solidarité Paysans Pays de la Loire. Une road story positive à plusieurs voix sur l'état de nos campagnes.

Après notre top des artistes musicaux et des lieux flippants, Terri(s)toires se transforme en guide touristique pour vos vacances et vos week-ends d'été. Nos journalistes, qui connaissent le territoire comme leur poche, divulguent leurs plus belles plages en Bretagne et Pays de la Loire. Naturiste, romantique, aventurier, sportif et bien sûr familles, il y en a pour tous les goûts. On remarque également que ce sont les départements du Morbihan, de Loire-Atlantique et de la Vendée qui remportent le plus de succès.

Un léger frisson dans le dos, la sensation d'être observée, une ambiance terrifiante… Nous avons tous déjà ressenti ces impressions dans un site réputé hanté… ou pas. Quels sont ces coins, en Bretagne et Pays de la Loire, qui nous donnent la chair de poule ? Nous avons posé la question aux journalistes de Terri(s)toires. Certains ont cité des endroits vraisemblablement effrayants et associés à des légendes tenaces. D'autres, des lieux plus insolites !

"En avril, ne te découvre pas d'un fil", dit l'adage. Restons à l'abri des caprices du ciel à confectionner des meubles en carton tout en dégustant une petite "disco soupe". Le mois de mai arrive à grands pas avec son lot d'événements printaniers : un festival de la débrouille à Nantes, un tournoi de footango à Bouguenais… Par ici les bonnes idées !

Le web, aussi, est un territoire. Et il s'ouvre évidemment à l'échange croisé et à la pollinisation. Voici notre butinage des médias de l'Ouest, partenaires de Terri(s)toires. Récolte du 8 avril 2015.

Quelle serait la playlist idéale de Terri(s)toires ? Nous avons posé la question aux différentes plumes qui écrivent pour le webzine. Le résultat est surprenant, éclectique, mais toujours de qualité. Tour d'horizon d'artistes "bien de chez nous", d'hier et d'aujourd'hui, qui ne nous laissent pas indifférents. À consommer… sans modération !

L'Unesco a créé la Journée mondiale de la radio (13 février). À cette occasion, la Frap* organise la seconde édition de la Semaine des radios associatives. Du 9 au 15 février, les 22 antennes membres du collectif se mettent à l'unisson pour organiser des portes ouvertes, des émissions spéciales et des échanges de programmes.

La bave d'escargots à la source d'une crème bio à Saint-Paul-en-Pareds (85)

En Vendée, les escargots bio mettent le turbo

À Saint-Paul-en-Pareds, en Vendée, les escargots de la Maison Royer bavent. Tant et si bien que des cosmétiques bio ont vu le jour grâce à leur salive... extraite par chatouillis. Et c'est drôlement porteur : les héliciculteurs ont mis le turbo sur le concept et ont été lauréats du concours Innova'bio 2014.

En Bretagne et en Pays de la Loire, comme partout en France, des milliers de personnes sont descendues dans les rues, le 7 janvier, en hommage aux victimes de Charlie Hebdo et pour soutenir la liberté de la presse. Au lendemain de cette journée noire, les citoyens et les journalistes se remettent au travail avec une détermination décuplée. Et les initiatives relayées sur la Toile sont toujours plus belles, tournées vers des valeurs que les balles ne peuvent pas atteindre : la liberté, le partage, la solidarité, le respect de l'autre. Tour d'horizon des bonnes résolutions de 2015 dans l'Ouest.

Le web, aussi, est un territoire. Et il s'ouvre évidemment à l'échange croisé et à la pollinisation. Voici notre butinage de médias de l'Ouest, partenaires de Terri(s)toires. Récolte du 9 janvier 2015.

Il nous faut tous participer aux grandes manifestations programmées samedi 10 janvier. Les assassins ont voulu tuer la presse, ils ont réveillé le peuple.

Il nous faut refuser de tomber dans le piège de haine qu'ils nous ont tendu, et refuser tous les amalgames.

Il faut tout faire aussi pour que mercredi prochain, et tous les mercredis suivants, Charlie Hebdo paraisse.

« Précédent - Suivant »
Page 2 sur 7