Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…


    Au fil de l'estuaire de la Loire
    Au fil de l'estuaire de la Loire 200 km, à pied. "Appréhender l’estuaire dans sa globalité nécessite d’en arpenter les franges, pas à pas, au rythme du marcheur", expliquent Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps.…


    Les tops de Terri(s)toires
    Les tops de Terri(s)toires Artistes locaux, endroits flippants, jolies plages, lieux aux noms insolites...  La rédaction de Terri(s)toires explore les territoires de l'Ouest à la recherche de perles, et dresse des…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    Les Tops de Terri(s)toires

    10 raisons de détester Saint-Nazaire

    © CC BY 2.0 Groum – Flickr © CC BY 2.0 Groum – Flickr

    Saint-Nazaire, ville impopulaire et mortifère ? Récemment, les humoristes Éric et Ramzy ont provoqué une polémique lors de leur passage au "Petit Journal" de Canal+ en caractérisant la commune de "dégueulasse" et "sinistrée", estimant que quand "tu y entres, tu chiales". Cette vision… nous la partageons largement au sein de la rédaction de Terri(s)toires ! Preuve en est avec ces 10 raisons de ne jamais mettre les pieds à Saint-Nazaire.

     

     

     

     

    1 - Il pleut tout le temps

    Plage Saint-Nazaire © CC BY-SA 2.0 Groume – Flickr

    © CC BY-SA 2.0 Fanch Frapin – Flickr


    Plage Saint-Nazaire © CC BY 2.0 Objectif Nantes – Flickr

    © CC BY 2.0 Groum – Flickr

    Plage Saint-Nazaire © CC BY-SA 2.0 – Franch Frapin

    © CC BY-SA 2.0 Objectif Nantes - Flickr


    Eh oui ! Les villes où les précipitations sont les plus importantes sont Biarritz, Brest et Limoges, avec respectivement 1451 mm, 1210 mm et 1023 mm de hauteur de pluie annuelle.

     

     

    2 - Leur pont est tout petit riquiqui

    Pont Saint-Nazaire © CC BY 2.0 Lucas Schieber – Flickr

    © CC BY 2.0 cal 6759 – Flickr

    Enjambant l'estuaire de la Loire jusqu'à la commune de Saint-Brévin-les-Pins, le pont de Saint-Nazaire est l'ouvrage d'art à haubans le plus grand de France : 3 356 mètres de long pour une hauteur de 130 mètres. Inauguré le 18 octobre 1975, il a fêté son 40e anniversaire l'année dernière à l'occasion d'un événement organisé par le département de la Loire-Atlantique, manifestation qui a réuni pas moins de 60 000 personnes.

     

     

    3 - Zéro lieu pour écouter de la musique


    Premier festival de musiques du monde en France, Les Escales est LE grand rendez-vous culturel de l'été à Saint-Nazaire. Installé au niveau du port, il accueille chaque année entre 25 000 et 27 000 personnes. Alors qu'il fête ses 25 ans en 2016, plusieurs changements sont annoncés pour la prochaine édition : une scène plus importante (et donc plus de spectateurs), un camping pour les festivaliers, un jour de plus (donc trois au total) et des dates avancées au dernier week-end de juillet (au lieu du traditionnel premier week-end d'août). Cet événement est organisé par l'association les Escales, également chargée d'animer le VIP, scène de musiques actuelles implantée dans l'ancienne base sous-marine. D'autres lieux consacrent le cinquième art tout au long de l'année, à Saint-Nazaire, à l'image du café-concert Indian Rock ou du conservatoire de musique. La ville dispose aussi d'un bagad de renommée internationale et d'un orchestre symphonique.

     


    4 - Les plages sont trop moches

    Plage - Saint-Nazaire © © CC BY 2.0 Blandine Le Cain – Flickr

    © CC BY 2.0 Blandine Le Cain – Flickr

    Plage Saint-Nazaire © CC BY 2.0 Marc Cousin - Flickr

    © CC BY 2.0 Marc Cousin - Flickr

    Plage Saint-Nazaire

    © CC BY-ND 2.0 David Degliame - Flickr

    Porcé, Bonne Anse, Le Grand Traict… 20 plages séparent l'océan Atlantique de Saint-Nazaire. Il y en a donc pour tous les goûts, de la longue étendue de sable fin à la petite crique escarpée. Trois d'entre elles sont labellisées Pavillon bleu, soit reconnues pour leur qualité environnementale exemplaire : celles de Trébézy, de La Courance et de Saint-Marc. Le sinueux sentier des Douaniers les relie entre elles.

     

     

    5 - On y fabrique des rafiots de pacotille…

    Harmony of the Sea - Saint-Nazaire © Djoach – Wikimedia Commons

    © Djoach – Wikimedia Commons

    Savez-vous que le plus grand paquebot du monde est construit à Saint-Nazaire ? Portant le doux nom de Harmony of the seas ce mastodonte des mers conçu par le groupe STX France est plus long que trois terrains de football et sa hauteur égale celle d'un immeuble de 30 étages. Plusieurs aménagements sont prévus à bord : un théâtre, un casino, des piscines… mais aussi trois toboggans et un Central Park. Spécialisés dans la fabrication de navires XXL, les chantiers navals de Saint-Nazaire ont également vu naître les mythiques Normandie, France et Queen Mary 2.

     

     

    6 - Il n'y a aucune place pour l'art

    Oeuvre Estuaire - Saint-Nazaire © CC BY 2.0 Jean-Pierre Dalbéra – Flickr

    © CC BY 2.0 Jean-Pierre Dalbéra – Flickr

    L'art contemporain s'est invité à plusieurs reprises à Saint-Nazaire, notamment à l'occasion de la Biennale Estuaire. Plusieurs œuvres pérennes sont ainsi disséminées dans la ville, comme la "Suite de Triangles" de Felice Varini, une anamorphose située sur le toit de la base sous-marine. Plusieurs lieux, tels que Le Grand Café ou le LiFE, font également vivre l'art tout au long de l'année.

     

     

    7 - Impossible d'y faire une sortie en famille

    Sous-marin Espadon - Saint-Nazaire © CC BY-SA 2.0 FR Rama – Wikimedia Commons

    Le sous-marin Espadon © CC BY-SA 2.0 FR Rama – Wikimedia Commons

    Saint-Nazaire regorge de lieux et monuments atypiques, à l'instar du tumulus de Dissignac, situé aux abords de la commune, quartier de l'Immaculée, ou du parc paysager. Côté patrimoine culturel, la ville est dotée de plusieurs musées captivants, comme Escal'Atlantic ou l'Ecomusée. Enfin, autre visite incontournable : L'Espadon, un sous-marin de la marine française désarmé au cours des années quatre-vingt.

     

     

    8 - Il n'y a pas de boulot

    Harmony of the Sea © CC BY-SA 4.0 Ludovic Péron – Wikimedia Commons

    © CC BY-SA 4.0 Ludovic Péron – Wikimedia Commons

    Airbus Saint-Nazaire © CC BY 2.0 Axel Péju – Flickr

    © CC BY 2.0 Axel Péju – Flickr


    Port Nantes - Saint-Nazaire © CC BY-SA 3.0 Hervé Cozanet – Wikimedia Commons

    © CC BY-SA 3.0 Hervé Cozanet – Wikimedia Commons

    Plusieurs groupes industriels d'envergure sont installés à Saint-Nazaire. À commencer par STX France, qui construit actuellement le plus grand paquebot du monde et a récemment signé une nouvelle commande à 1,6 milliard d'euros pour deux navires. Autre géant économique : Airbus, dont le pôle aéronautique est l'un des plus importants d'Europe. Saint-Nazaire dispose également du premier port français sur la façade atlantique avec Le Port autonome de Nantes – Saint-Nazaire. Et le territoire est en plein développement : plus d'un milliard d'euros seront investis d'ici 2020 sur le bassin nazairien !

    Ces différents sites industriels sont ouverts aux visiteurs : www.saint-nazaire-tourisme.com

     


    9 - Personne n'aime vivre à Saint-Nazaire de toute manière



    Le politicien Aristide Briand, le peintre René Guy Cadou, l'enseignant et militant Gabriel Cohn-Bendit (fondateur du lycée expérimental), le dessinateur Hergé… toutes ces personnalités ont un lien intime qui les unit à Saint-Nazaire. Le plus emblématique reste probablement le cinéaste Jacques Tati qui a immortalisé la ville dans Les vacances de Monsieur Hulot. C'est lors d'une visite chez des amis que le réalisateur aurait été séduit par la plage de Saint-Marc-sur-mer et aurait décidé d'y tourner plusieurs scènes de son long-métrage en 1951. L'Hôtel de la Plage, lieu de villégiature des personnages dans le film, existe toujours sous ce nom, et la plage est aujourd'hui surnommée "plage de Monsieur Hulot".

     

     

    10 - Les habitants détestent eux aussi leur ville



    À la suite du battage médiatique provoqué par Éric et Ramzy, les élèves du collège nazairien Sainte-Thérèse ont choisi de leur répondre par la plus belle des manières : une vidéo pleine de bonne humeur et de second degré. Bravo !

     

     

    Quand on vous dit qu'on n’aime pas Saint-Nazaire…

     

     

    D'autres suggestions ? Ajoutez-les en commentaire !

     

    Tous les tops de Terri(s)toires

     

    Corentin Vital - Journaliste & Community manager
    Corentin Vital - Journaliste & Community manager

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...