Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…


    Au fil de l'estuaire de la Loire
    Au fil de l'estuaire de la Loire 200 km, à pied. "Appréhender l’estuaire dans sa globalité nécessite d’en arpenter les franges, pas à pas, au rythme du marcheur", expliquent Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps.…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    wwwest 2.0, ép. 17

    Atelier des élections : les municipales nantaises se font hacker

    Bastien Kespern finalise le serious game Qui est-ce ? Bastien Kespern finalise le serious game Qui est-ce ?

    Trois initiatives nantaises se sont unies pour marier numérique et politique. Le collectif l'Atelier des élections organisait ce week-end un "hackathon" citoyen. En moins de 48 heures, les participants ont conçu des services innovants pour permettre de mieux s'approprier les enjeux des élections municipales à Nantes... et au-delà.

    Le panel de participants est hétéroclite : des membres de l'école de design Nantes-Atlantique, comme Charles, étudiant qui se spécialise sur l'interactivité, ou la professeure Anne Delfaut, ravie de voir autant de "petits jeunes de 20 ans" travailler ensemble pour "prendre les choses en main et devenir acteurs" du fait politique. Pablo, développeur web, ne votera pas en France, mais il est venu pour "participer à la démocratie". Benoît, testeur d'applications, a, lui, fait la route depuis Vannes pour cet événement au croisement du digital et de la politique.

    Une petite vingtaine de motivés a répondu à l'appel. Samedi matin, dans la Cantine numérique de Nantes qui vient de faire peau neuve, l'Atelier des élections (voir encadré) entrait dans sa deuxième phase : un week-end intensif de travail collaboratif et interdisciplinaire pour mettre au point des outils citoyens inédits à l'occasion des municipales 2014. Cinq équipes se sont constituées et ont planché sur plusieurs projets durant deux jours ponctués – comme le veut la tradition – de cafés et de pizzas. Tour d'horizon.

     

    Les participants du hackathon municipales Nantes

    Hackathon municipales Nantes

    Hackathon municipales Nantes mug Cantine

    Pizzas hackathon municipales nantes

    © Libertic

    L'Atelier des élections, collectif de citoyenneté 2.0

    hackathon municipales nantes organisateurs

    Le trio de choc : opendata, e-démocratie et citoyenneté participative. Regroupement de trois structures nantaises – Libertic de Claire Gallon, TuttiVox de Florian Hervéou et Influents de Bastien Kerspern (portrait à venir) – l'Atelier des élections est un collectif qui souhaite remettre les citoyens au cœur de la vie politique locale en tirant parti des atouts des nouvelles technologies. Pour les municipales 2014, trois événements ont été organisés : un premier temps de rencontres et de collecte d'idées, un hackathon pour créer des services citoyens, et enfin, un débat entre les candidats sur les enjeux économiques et sociaux du numérique. Prévu début mars, ce débat sera également l'occasion de présenter aux candidats les outils créés lors du hackathon.

    Utopia : donner la parole aux citoyens

    Basée sur l'outil open source Ushaïdi, Utopia est un projet d'application de participation citoyenne. Depuis un smartphone, les utilisateurs pourraient signaler aux services municipaux un dysfonctionnement sur la voirie ou des suggestions d'amélioration (ajout de feux de circulation, par exemple). La mairie pourrait aussi soumettre des propositions au vote.

    Carte ? Carte ? Carte !

    Pour s'éviter le coup de stress au dernier moment. Carte ? Carte ? Carte ! est un serious game en ligne qui propose de chronométrer le temps passé avant de retrouver sa carte d'électeur. Il est ensuite possible de défier ses amis sur Facebook et Twitter.

    Municipass

    LE guide pratique pour les primo-votants. Après avoir renseigné son bureau de vote sur l'application en ligne, un PDF imprimable personnalisé est généré. Sur un format A4, plié en accordéon à la taille de la carte d'électeur pour pouvoir la glisser dedans, Municipass donne toutes les infos clés pour voter, étape par étape.

    Qui est-ce ?

    hackathon municipales nantes projet qui est-ce.

    Connaissez-vous les candidats aux municipales de Nantes ? Vous pourrez désormais tester vos connaissances avec une variante interactive du jeu Qui est-ce ?. Prénom, nom, âge, parti, métier, diplôme... En dix niveaux à la difficulté croissante, le jeu propose de reconstituer un CV express des candidats. Pas facile, mais instructif !

    Un nom pour mon parti

    Hackathon municipales Nantes projets organisation vote nom parti.

    Certains partis n'ont pas encore de nom. Malicieux, le service Un nom pour mon parti propose d'en créer un en mélangeant aléatoirement les mots clés de partis historiques en un clic : au choix, on peut par exemple tomber sur "Parti démocrate pour Tous", "Changement Nature européen", "Groupement conservateur et citoyen","Mouvement anticapitaliste et extrême" ou encore "Alliance moderne bretonne"...

    Aftervote

    Sur le modèle de l'afterwork, petit pot après le boulot, l'aftervote est un moment d'échange postélection. Depuis le site, les organisateurs volontaires pourront récupérer un kit de communication (affiches et flyers) pour faire la promotion de l'événement dans le quartier et le commerce partenaire. Une recherche de financement participatif (crowdfunding) pourrait permettre de financer l'impression et l'envoi du kit, ainsi qu'un café offert à tous les participants. Une manière sympa d'encourager le débat démocratique.

    L'évolution de la mobilisation dans les bureaux de vote

    Un Bison futé spécial élections ! Pour connaître à distance et en temps réel l'affluence et la fréquentation dans son bureau de vote, ce projet se base lui aussi sur Ushaïdi pour collecter des données et les valoriser en représentations visuelles (cartographie, dataviz). Les données ouvertes de la Ville de Nantes pourront ainsi être enrichies d'infos partagées via Twitter et servir de premières bases pour les prochaines élections.

    Témoin d'élection

    De nouveau conçu sur Ushaïdi, Témoin d'élection permet de partager des observations sur le déroulement du vote, et notamment lors de soupçons de fraude. Via le service web, par mail ou par sms, il est par exemple possible de poster une photo ou une vidéo afin de signaler une anomalie qui pourrait remettre en cause les résultats.

    Moi candidat

    Hackathon municipales de Nantes - projet moi candidat

    Deux pierres d'un coup : le projet Moi candidat a réuni deux équipes aux idées complémentaires. L'une voulait permettre de comparer facilement les programmes des candidats, l'autre de créer son programme idéal en "piochant" des idées ici et là. Les programmes des candidats nantais ont donc été synthétisés et divisés par thématiques (transports, fiscalité, soutien à la vie associative, aéroport de Notre Dame des Landes...). Sur l'application web, il est possible de comparer ces synthèses, thème par thème. On peut aussi choisir des propositions "anonymes" et ensuite découvrir quels sont les candidats les plus proches de nos choix pour ne pas risquer de voter "à la tête du client".

     

    Beaucoup de projets ne sont pas terminés, mais ils seront tous disponibles prochainement depuis le site de l'Atelier des élections. Plusieurs seront poursuivis lors du prochain hackathon organisé par Libertic à la Cantine numérique (le 23 février) à l'occasion de la Semaine internationale de l'opendata.


    En savoir plus : http://atelierdeselections.fr

     

    Le déroulé du week-end par les participants dans le storify de Libertic :


    Thibaut Angelvy - Journaliste, webmaster et rédaction en chef
    Thibaut Angelvy - Journaliste, webmaster et rédaction en chef

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...