Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    Doin' It In The Park

    Avec le Nantais Kévin Couliau, le basket de rue US sort de l'underground

    Bobbito Garcia et Kévin Couliau Bobbito Garcia et Kévin Couliau - © Bobbito Garcia et Kévin Couliau

    Pour les puristes, New York est la Mecque du basket. Lorsqu'il y met les pieds, le passionné Kévin Couliau en profite logiquement pour s'immerger dans l'univers du basket de rue. Il s'est même associé à la figure locale Bobbito Garcia afin de réaliser un documentaire. Leur objectif : démontrer que le basket sur bitume n'est pas qu'un sport, mais une culture à part entière. Doin' It In The Park porte un regard novateur sur le sujet et fait déjà sérieusement parler de lui.

    Kévin et Bobbito recueillent le témoignage de Pee Wee Kirkland, légende des terrains new-yorkais depuis les années 70. Crédit photo David Couliau.
    Bobbito Garcia. Crédit photo David Couliau.
    Kévin et Bobbito cèdent leurs places derrière l’objectif, du côté de Dyckman Street (Manhattan). Crédit photo Kévin Couliau.
    Le playground de Sunken (Manhattan). Crédit photo Kévin Couliau.
    Sur l'île de Rikers. Crédit photo Kévin Couliau.
    Le talent n'attend pas le nombre des années. Crédit photo Kévin Couliau.
    Sur l'île de Rikers : l'un des rares moments pendant lesquels Kévin et Bobbito se trouvaient tous deux derrière la caméra. Crédit photo Jon Lopez.
    Le terrain, centre de gravité du quartier (ici, à Manhattan). Crédit photo Kévin Couliau.

    Drôle d'itinéraire. Comment un passionné de basket-ball originaire de Nantes en arrive-t-il à réaliser un documentaire sur la culture du basket de rue à New York ? Au départ, il faut déjà considérer que le sport représente bien plus que sueur et performances : en plus de mouiller le maillot pour une poignée de clubs de l'agglomération nantaise, l'adolescent des années quatre-vingt-dix ébauche donc une autre vision de la pratique sportive. Sur l'asphalte des terrains de rue qu'il fréquente dès l'âge de douze ans, ainsi que dans le giron familial : ''j'ai eu la chance de grandir aux côtés d'un frère skateur professionnel* et donc de pratiquer moi aussi cette discipline. Sillonner les rues entre potes permet de s'ouvrir aux éléments qui gravitent autour de ces sports comme l'art ou l'architecture.''

    En 2004, il immortalise ces instants urbains en réalisant des clichés d'un ami, ballon en main, sur un terrain de rue nantais. Il transmet le résultat de ces sessions improvisées à Bobbito Garcia. Animateur radio et commentateur de jeux vidéo, ce dernier vient surtout de lancer Bounce, le premier magazine consacré au basket de rue, du côté de New York. Une de ces photos est publiée. Cette même année, Kévin effectue le premier d'une série de voyages vers la "Big Apple" ; Bobbito lui fait alors découvrir les terrains de rue made in "NY". ''On en compte pas loin d'un millier. C'est la Mecque du basket-ball, un pèlerinage obligatoire pour tout passionné.''

    Cinq ans plus tard, Bobbito lui propose cette fois de donner la parole aux joueurs qui arpentent ces terrains jusqu'à la tombée de la nuit, loin des lumières du monde professionnel. ''Cette culture est sous-documentée, confie Kévin. Les structures professionnelles dominent la médiatisation et ont tendance à étouffer les autres dimensions de la culture basket. Nous avons donc voulu montrer les facettes de ce sport que les gens ne connaissent pas : un code vestimentaire, un langage, la culture hip-hop, de véritables légendes qui sont nées sur les terrains new-yorkais... ''

    Jouer pour se faire accepter

    D'emblée, Bobbito et Kévin décident de ne pas s'associer à des marques afin de garder une indépendance de discours. Caméras dans les sacs à dos, entre les étés 2010 et 2012, ils enfourchent leurs vélos après avoir ciblé 180 terrains. "Nous n'avions rien écrit à l'avance, nous partions sans avoir la moindre idée de ce que nous allions trouver."

    Au sein du documentaire de 85 minutes, intitulé Doin' It In The Park, les témoignages de joueurs professionnels et d'anciennes légendes côtoient ceux de joueurs lambda. Un microcosme duquel il a d'abord fallu se faire accepter : "ce n'était pas toujours évident de faire parler les plus jeunes, mais en général, les personnages que nous avons rencontrés étaient assez exceptionnels ; le New-Yorkais est même très loquace. Et là-bas, tout le monde connaît Bobbito Garcia, ce qui nous a d'ailleurs tirés d'une ou deux situations un peu tendues !"

    Mais c'est surtout par une immersion totale que les deux compères sont parvenus à délier les langues. Dans des coins de la ville où les télés s'empressent généralement de plier bagage après avoir mis en boîte les prouesses des joueurs locaux, Kévin et Bobbito n'ont pas hésité à chausser leurs sneakers afin de faire leurs preuves sur le terrain. "95 % du temps, Bobbito jouait pendant que je filmais. Il était heureux comme un gamin... Puis je posais la caméra sur un trépied et je passais sur le terrain. Cette présence nous a permis de gagner le respect, notamment celui des légendes."

    Le terrain, centre de gravité du quartier

    2012 : le film est fin prêt à être dévoilé et promet de se démarquer des productions existantes ; car d'autres vidéos ont naturellement été réalisées sur le sujet, telles les compilations de l'équipementier sportif AND1 à la fin des années quatre-vingt-dix. Mais elles se focalisent presque exclusivement sur la dimension spectaculaire de la discipline. ''Le playground (terrain de rue, ndlr) représente bien plus que cela. C'est un véritable lieu de socialisation. Pour les jeunes, c'est un moyen d'échapper à la drogue, à la violence... Ils y trouvent des mentors naturels, puisque les playgrounds sont toujours fréquentés par les "anciens" de 50, 60 ans qui s'y rendent après leur journée de boulot. On s'y regroupe, quelle que soit son origine ethnique, on y pratique le breakdance, on y invente toutes sortes d'activités récréatives autour de la balle orange... Le playground est incontestablement le centre de gravité d'un quartier", assure Kévin.

    Les médias ne tardent pas à relayer l'existence du documentaire : ''le film fait pas mal de bruit aux États-Unis, avec notamment des reportages dans le NY Times ou sur ESPN. Les retours sont très bons, du côté des joueurs, mais pas seulement : des gens qui n'aiment pas spécialement le basket ont découvert la dimension sociale de ce sport. Récemment, nous nous sommes déplacés pour des projections à Milan, Los Angeles, Johannesburg, Sydney...'' Et les Knicks, équipe professionnelle mythique de la ville de New York, ont accepté de diffuser le trailer (à voir plus bas) sur leur écran géant pendant un match ! Pour combler une demande grandissante, des versions française, espagnole et chinoise vont bientôt voir le jour : ''j'aimerais organiser des projections en France et notamment à Nantes pour regrouper les basketteurs du coin.''

    En attendant, Bobbito et Kévin sont toujours à la recherche d'un diffuseur. ''C'est peut-être là que se situe notre plus gros challenge : faire comprendre aux diffuseurs potentiels que Doin' It In The Park, c'est bien plus qu'un film sur le basket...''


    * David Couliau, le frère de Kévin, s'est chargé du montage du documentaire. Skateur professionnel et diplômé d'une école de cinéma à Nantes, il réalise également le montage des vidéos du Quai 54 : ce tournoi de basket de rue, organisé à Paris depuis maintenant dix ans, est devenu un événement incontournable de la discipline au niveau international.


    Infos et vidéos

    Le site web du documentaire : http://doinitinthepark.com

    Les vidéos du making-of : http://vimeo.com/doinitinthepark


    Kévin Couliau, alias Behind The Scenes

    Sur les terrains nord-américains, les joueurs sont généralement affublés d'un surnom qui rappelle un trait de leur apparence physique ou un aspect de leur personnalité sur le terrain. Récemment, la star Corey Williams a par exemple hérité du charmant surnom Homicide pour sa tendance à achever ses adversaires les uns après les autres. Lors de ses premières apparitions, Kévin fut surnommé... Baguette. "Je n'en ai pourtant ni le jeu ni le physique ! Mais c'est le seul mot français qu'ils connaissaient, plaisante-t-il. Mais un soir, un gamin qui m'avait vu filmer a décidé que mon nouveau surnom serait donc Behind The Scenes".

     

     

    La bande-annonce du documentaire :

    JavaScript est désactivé!
    Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

    Arnaud Roizen - Journaliste
    Arnaud Roizen - Journaliste

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...