Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…


    Au fil de l'estuaire de la Loire
    Au fil de l'estuaire de la Loire 200 km, à pied. "Appréhender l’estuaire dans sa globalité nécessite d’en arpenter les franges, pas à pas, au rythme du marcheur", expliquent Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps.…


    Les tops de Terri(s)toires
    Les tops de Terri(s)toires Artistes locaux, endroits flippants, jolies plages, lieux aux noms insolites...  La rédaction de Terri(s)toires explore les territoires de l'Ouest à la recherche de perles, et dresse des…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    Collectif des associations citoyennes 44 : une semaine pour rebattre les cartes !

    Cette semaine d'action des associations est organisée par le Cac 44. Cette semaine d'action des associations est organisée par le Cac 44.

    Du 16 au 20 mars, le tout nouveau Collectif des associations citoyennes de Loire-Atlantique (Cac 44) propose des temps de réflexion sur l'importance du monde associatif dans notre société. Cette semaine de mobilisation, intitulée "Rebattons les cartes" se déroulera à Nantes et dans plusieurs communes du département. L'objectif ? Montrer aux habitants et aux élus les richesses produites par le monde associatif.

    Mesures d'austérité, baisse des dotations aux collectivités… Les subventions accordées aux associations en pâtissent et de nombreuses structures du bassin nantais s'inquiètent pour leur avenir. "Nous ne souhaitons pas que le secteur associatif soit la variable d'ajustement. En temps de crise, les associations sont un rouage de la démocratie", affirment les membres du Collectif des associations citoyennes de Loire-Atlantique (Cac 44).

    Ce tout jeune collectif a été créé en janvier dernier et organise une semaine de réflexion sur l'importance du monde associatif, du 16 au 20 mars, à Nantes et dans trois autres villes du département. "L'objectif de cette semaine de mobilisation, c'est aussi de lancer le Cac 44 et sa dynamique", indique Samuel Poirier, responsable de l’animation du réseau et de l’accompagnement de projets pour l'Atelier des initiatives, membre du Cac 44.

    Samuel Poirier.

    Un décryptage des relations entre les associations

    Cette semaine sera organisée autour de deux axes. D'abord, des actions à destination des associations seront organisées chaque matin dans les locaux du Pole compétences culturelles Pol'n, rue des Olivettes, à Nantes. "Nous allons créer une sorte d'université populaire entre les acteurs associatifs, pour échanger sur notre situation et trouver des pistes pour la transformer", explique Samuel Poirier.

    Au programme, des ateliers sur différents thèmes : "Comment coopérer entre associations ? Quelles sont les conditions de travail dans le milieu associatif ? Comment déconstruire notre rapport aux dossiers de subventions ?" L'après-midi, les participants iront à la rencontre des associations qui ne sont pas encore inscrites dans la démarche.

    Ateliers et bouffe populaire dans les rues de Nantes

    Le deuxième axe de cette semaine de mobilisation sera l'organisation d'actions à destination du grand public. "Nous allons occuper l'espace public pour interpeller les habitants." Mercredi 18 mars, de 15 h à 18 h, des acteurs associatifs se sont donné rendez-vous sur la place Royale, à Nantes. "Nous proposerons des ateliers de jeux, de langue des signes, de récupération de matériel informatique…"

    Vendredi, de 17 h à 20 h, c'est place du Bouffay, toujours à Nantes, que la joyeuse bande se retrouvera : "Nous proposerons une bouffe populaire préparée à base d'aliments récupérés, voués à être jetés. Nous proposerons aux passants de cuisiner avec nous et de manger ensemble. Pendant ce temps, des personnes investies dans le milieu associatif viendront parler de leur situation."

    "Un autre modèle est à imaginer"

    Après le repas, place à la musique : le Cac 44 proposera un concert ouvert à tous dans les locaux de Pol'n. Trois soirées seront également organisées pendant la semaine dans le Pays de Retz, à Campbon et dans le vignoble nantais.

    Cette semaine devrait permettre aux acteurs et aux citoyens de s'interroger sur le rôle des associations dans la société. "Un autre modèle est à imaginer", affirme Samuel Poirier. Les associations vont devoir rebattre les cartes en leur faveur… en présentant les nombreux atouts dont elles disposent !

     

    Le programme de la semaine "Rebattons les cartes" : www.atelierdesinitiatives.org/actualites/rebattons-les-cartes-semaine-de

    Contact Cac 44 : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. - Tel. 06 09 88 22 62 - Pole compétences culturelles Pol'n, 11 rue des Olivettes, à Nantes.

     

     

    Développement social, territorial et économique : les associations ont tout bon !

    L'engagement associatif remis en cause.

    "Les associations sont identifiées comme un facteur essentiel de la cohésion sociale, aussi bien dans le milieu urbain que rural. Elles sont aussi actrices du développement local et de l'attractive des territoires", soulignent les membres du tout nouveau Collectif des associations citoyennes de Loire-Atlantique. "En répondant à des besoins identifiés localement, elles construisent des actions de proximité, pertinentes et souvent inventives." Autre point non négligeable : "elles sont un élément moteur de l'activité et du développement économique des territoires. Dans notre département, elles créent de l'emploi, génèrent du pouvoir d'achat, de la consommation et drainent des financement publics au service du quartier ou de la commune."

    Pauline Jahan - Journaliste
    Pauline Jahan - Journaliste

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...