Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    Le bonheur est dans le pré

    Compagnie Patrick Cosnet : des mots contre le malaise paysan

    Benoît Grondin, Laure de Saint-Phalle et Joseph Véron à la ferme du Pay-Poitevin. Benoît Grondin, Laure de Saint-Phalle et Joseph Véron à la ferme du Pay-Poitevin.

    Aujourd'hui, à la ferme du Pay-Poitevin, Benoît Grondin se raconte. Sa vie de paysan, son engagement, et plus étonnant, son optimisme. C'est justement ce que la compagnie théâtrale Patrick Cosnet va engranger dans un livre, à la demande de l'association Solidarité Paysans Pays de la Loire. Une road story positive à plusieurs voix sur l'état de nos campagnes.

     

    Un carnet et un dictaphone en poche, c'est le road trip de Joseph Véron et Laure de Saint-Phalle à travers les Pays de la Loire. D'une ferme à une autre, le comédien et la coauteure de la compagnie de théâtre Patrick Cosnet battent la campagne toute l'année, en quête de morceaux de vie sur les terres de l'Ouest. Leur mission : engranger des témoignages qui formeront un recueil pour l'association Solidarité Pays de la Loire. Aujourd'hui, halte chez Benoît Grondin, éleveur de porcs et de vaches laitières à Aizenay (85).

    Un métier à faire évoluer

    La ferme de Pay-Poitevin ? Un Gaec partagé à cinq associés, une terre éclatée sur pas moins de 300 hectares, et une histoire rurale comme souvent, avec des creux et des bosses. Le dictaphone tourne et le paysan raconte. L'installation familiale avec son père et ses frères, le développement de la ferme puis la crise des quotas, l'adhésion à l'association Chrétiens dans le monde rural en 1988...

    Benoît Grondin : Je suis optimiste, car je sais que ça ira mieux demain !

    Benoît Grondin : "Je suis optimiste, car je sais que ça ira mieux demain !"

    En 2003, l'éleveur rejoint Solidarité Paysans Pays de la Loire dès la création de l'association (lire ci-dessous). "Personne ne croyait qu'elle allait durer !", se souvient Benoît Grondin. "Et finalement, elle est toujours là parce que le suivi des agriculteurs reste crucial. J'entends des appels au secours de plus en plus violents : alcoolisme, dépression... beaucoup de paysans vont mal." Pas une seule seconde il n'a hésité à témoigner de son histoire : "Pour dire aux futurs paysans et aux jeunes représentants du monde agricole l'importance des liens solidaires." Et prouver, s'il est besoin, la force du collectif pour se relever.

    "Grâce au Gaec, nous avons pu payer une salle de traite, construire un bâtiment d'élevage, créer une organisation de travail à plusieurs." À quelques années de la retraite, son parcours le rend philosophe : "En agriculture, c'est toujours une histoire de cycles. Je suis optimiste, car je sais que ça ira mieux demain ! Et entre le photovoltaïque, la méthanisation... on a des "trâlées" d'idées pour les jeunes paysans à venir."

    Des parcours de vie à raconter

    Benoît Grondin sera l'un des "visages" du livre coordonné par Laure de Saint-Phalle et Joseph Véron, commandé par Solidarité Paysans Pays de la Loire. Un recueil qui pourrait même connaître une double vie sur scène, sous la plume de Patrick Cosnet, ancien agriculteur devenu homme de théâtre, et Laure de Saint-Phalle. En formation d'écrivain public, la coauteure s'est passionnée pour cette collecte atypique. "Grâce au témoignage de Benoît Grondin et d'autres qui ont cette même capacité à rebondir, ce projet pose un autre regard sur ce que l'on appelle le malaise paysan", dit-elle.

    Un regard neuf et constructif, comme le souligne Bettina Djerroud, coordinatrice de l'association régionale Solidarité Paysans Pays de la Loire. "Souvent, on nous montre l'image d'agriculteurs ayant peu de ressources, du mal à repartir en cas de coup dur... Mais les difficultés peuvent aussi être des accidents de parcours dont on peut se remettre, quitte à s'engager dans une autre voie que l'agriculture. C'est l'idée de ce recueil : valoriser l'action d'hommes et de femmes qui veulent s'en sortir."

    Retours aux sources

    Pour Laure de Saint-Phalle et Joseph Véron, c'est aussi, peut-être, un moyen de se raccorder avec un bout de leur histoire. Née dans un petit village du Morvan, Laure de Saint-Phalle a vécu "la paysannerie" avant de faire le grand écart : "J'ai travaillé dans le traitement des déchets pendant 14 ans. Par la compagnie, J'ai retrouvé le milieu agricole en 2008, devenu alors un monde terrifiant : des hommes piégés par le progrès, dépossédés de leur métier. Une vraie perte de sens."

    Joseph Véron, lui, a longtemps travaillé au service Recherche et développement d'un institut d'élevage avant de se découvrir comédien. "J'ai rencontré des hommes pour qui la terre est un milieu naturel vivant, et d'autres qui ne connaissent rien des vers de terre... Le problème, c'est qu'on a voulu leur apporter des solutions strictement technologiques. On en a oublié que les paysans avaient aussi besoin d'humanité." Du sens et de l'humain, c'est le retour aux sources de deux amoureux de la terre. Et c'est toute la teneur de ce projet d'écriture paysanne qui grandit peu à peu, sur les routes de l'Ouest.

     

    En savoir plus : www.compagniepatrickcosnet.com

     

    Solidarité Paysans Pays de la Loire

    Solidarité Paysans intervient dans toutes les fermes de France, avec une antenne dans chaque région. Aider des hommes à rester debout, c'est le sens de l'action de Solidarité Paysans Pays de la Loire. En 2014, l'association a accompagné 340 agriculteurs rencontrant des difficultés techniques, juridiques ou de trésorerie. Pour achever le recueil, la collecte de témoignages se poursuit jusqu'en 2016 dans chaque département ligérien. L'association sera présente les 26 et 27 août prochains à Asnières et Fontenay-sur-Vègre, en Sarthe, pour présenter ses actions à l'occasion du salon national des Cuma, "Aux champs".

    Pour en savoir plus : www.solidaritepaysans.org/paysdelaloire.

    Annie Rapin - Journaliste
    Annie Rapin - Journaliste

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...