Garage automobile associatif

L'Atelier, un concept d'actualité

L'atelier, garage associatif à Nantes - Terristoires.info L'atelier, garage associatif à Nantes - Terristoires.info

Depuis 30 ans, au 17, rue Paul Bellamy, à Nantes, ils en ont vu défiler des caisses, des tires, des bagnoles de toutes les marques et de toutes les couleurs. Pièces auto ça et là, bleus de travail et bruits d'outils, à première vue on dirait un garage indépendant comme les autres. Et si certaines personnes semblent parfois tâtonner, un peu perdues devant les capots ouverts, c'est parce que l’Atelier propose d'apprendre à entretenir et à réparer soi-même son véhicule. Une histoire de passion pour l’automobile, mais surtout de partage de savoirs, de résistance et d’émancipation à laquelle le temps qui passe donne de plus en plus raison.

Nantes, fin des années soixante-dix : déjà les temps sont durs, et dans les quartiers de Chantenay et de Bellevue, des comités de chômeurs commencent à échanger savoir-faire et coups de main pour réparer leurs voitures. Des soirées s’organisent, des travailleurs sociaux et des curieux trouvent le concept intéressant et se joignent à eux. Le projet "Atelier" est né.

Quelques années plus tard, en 1981, l’idée a fait son chemin : les statuts de l’association ont été déposés à la Préfecture et, après plusieurs centaines d’heures de travail bénévole, au bas de la rue Paul Bellamy, le tout nouveau garage associatif ouvre ses portes et accueille ses premiers véhicules. Le principe est simple : la cotisation, calculée en fonction du revenu et de la situation familiale de chacun, donne accès à l’atelier pour entretenir ou réparer son véhicule soi-même… avec l’aide et les conseils de deux mécanos professionnels.

Aujourd’hui, 30 années ont passé. L'Atelier fonctionne en autofinancement complet, les mécaniciens permanents sont désormais cinq, et l’association compte 320 membres dont 31 % de femmes. Trente années ont passé, rythmées par les bonnes bouffes, les fêtes, mais aussi les batailles juridiques, et des garages associatifs amis ont ouvert à Paris, Marseille, Clermont, La Rochelle. Trente années ont passé et les intuitions sont devenues des certitudes.

Partager les savoirs pour s’émanciper

L'atelier, garage associatif à Nantes - Terristoires.info "Partager les savoirs pour s’émanciper." Voilà le maître mot : réparer et entretenir soi-même son véhicule permet de sortir d’une forme de dépendance économique vis-à-vis des garages. Mais depuis une quinzaine d'années, se débrouiller soi-même devient de plus en plus compliqué. Avec des véhicules neufs verrouillés de partout, bijoux de technologie corsetés comme des mariées et difficiles d’accès même pour les plus avertis, fini les changements de filtre à huile et les vidanges maison. Même les garagistes indépendants commencent à grogner, car l’objectif des constructeurs est d’assurer par leur propre réseau de concessions l’entretien de véhicules de la marque. Un entretien coûteux…

Pour Christian, mécano permanent depuis 13 ans, "les constructeurs restreignent l'info sur les véhicules, ça devient de plus en plus difficile de se procurer les guides techniques"… Pour s'adapter à ces mutations accélérées, il faut donc faire l'acquisition d'outils de diagnostic sophistiqués, les fameuses mallettes électroniques. "Mais parfois elles ne suffisent pas, et on est obligé de croiser tout un tas d'informations pour diagnostiquer la panne. Alors on continue à se former régulièrement, avec d'autres garagistes indépendants. Ils n'ont pas forcément le même engagement que nous, mais ils ont les mêmes contraintes techniques."

Selon lui, "tel que c’est parti, dans quelques années on aura un parc automobile à deux vitesses : d’un côté ceux qui pourront encore se payer des voitures et leur entretien, et de l’autre, la majorité qui louera de la Fiat à Super U pour 100 euros par mois". Les chiffres lui donnent raison : en 2011, les ventes de Roll's Royce ont progressé de 41 % et les ventes de Dacia de 51 %.

Par-delà l'automobile

"Moi j’ai eu envie de m’initier à la mécanique pour pouvoir m’occuper de ma voiture moi-même, c'est sûr, mais aussi pour connaître un peu mieux ce à quoi je confie ma vie", raconte une adhérente. "C’est vrai, faut pas l’oublier, ça, on leur confie nos vies, quand même !"

On pourrait y voir un rapport à l'automobile plus mature, moins consumériste. Moins restreint. Un rapport qui va plus loin que la simple mécanique, et déborde sur la vie tout court. Un peu comme le travail des mécanos permanents : "c'est vrai qu'avec les années, les permanents et les membres sont tous plus ou moins devenus amis, alors il n'est pas rare de recevoir un petit coup de fil le week-end.…", confie Christian.

L'atelier, garage associatif à Nantes - Terristoires.info Finalement, l'Atelier est aussi et surtout une autre manière d'appréhender certaines contraintes économiques. En les prenant à contre-pied, en s'organisant différemment pour devenir le plus autonome possible. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si pendant la pause de midi, comme le dit David, permanent depuis 1 an, "on essaye de ne pas parler de mécanique : il y a d’autres sujets autour desquels discuter et échanger les savoirs. Plomberie, jardinage, musique, cuisine…" En gros, élargir le concept à toutes les pratiques du quotidien et à tous les objets qui sont de moins en moins faciles à réparer soi-même.

Alors quand on lui demande si, après 30 ans, le concept de l'Atelier est toujours d'actualité, Christian répond avec un grand sourire : "malheureusement oui !"

Garage L'Atelier, 17 rue Paul Bellamy 44 000 Nantes, 02 40 20 02 48 - http://association.latelier.free.fr



Autres garages associatifs dans l'Ouest, parfois au fonctionnement différent (paiement à l'heure et non par cotisation, soumis à certaines conditions de revenus) :

  • Mécanord, rue Alfred de Vigny 44 300 Nantes, 02 40 76 56 70
  • Auto Self Garage, 10 Rue des Veyettes - ZI Sud Est 35 000 Rennes, 09 54 95 44 44 - www.autoselfgarage.fr
  • Auto Garage Insertion du Saumurois, 388 rue Robert Amy 49 400 Saumur, 02 41 40 25 50
  • Self Réparation Automobile, 9 rue du Pont des Salines 17 000 La Rochelle, 05 46 45 20 74
Pierre Bordais - Journaliste et réalisateur
Pierre Bordais - Journaliste et réalisateur

Voir tous ses articles
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Partager cet article :

Dans la même rubrique :

Commentaires  

 
+2 #2 Romain 23-01-2012 09:44
Un autre garage associatif : Au Delà du Carbu, à Plougras (22)
Signaler à l’administrateur
 
 
+1 #1 Lechene 18-01-2012 15:45
Une adresse très connue dans le Maine et Loire, à Trélazé : Solidar'Auto 49 :http://www.consommer-responsable.fr/magazine/article/solidarauto-garage-solidaire-tout-pr%C3%A8s-dangers-%C3%A0-tr%C3%A9laz%C3%A9

Bonne journée !
Signaler à l’administrateur
 

Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...