Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    Deux salariés "ordinaires", six salariés "extraordinaires". Derrière sa noire façade auréolée d’un écriteau brillant, le restaurant Le Reflet, en plein centre de Nantes, abrite un projet inédit en France : faire travailler des personnes trisomiques dans la gastronomie. Une aventure d’hommes et femmes que Terri(s)toires vous raconte en mots, sons et photos.

    

    Unique dans le Grand Ouest et peut-être même en France, La Grillonnais est à la fois un Institut d’éducation motrice (IEM) et de formation professionnelle (FP). Jeunes Ligériens, Bretons, Centrais ou Poitevins apprennent, avec leur handicap, à vivre en colocation, à utiliser des transports ou se former à un métier. En un mot, à devenir des citoyens autonomes.

    

    Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°8

    À la Chapelle-Launay, sur « les îles » des confins

    Huitième escale de l'écrivain Guy-Pierre Chomette et du photographe Franck Tomps dans leur balade au fil de l'estuaire de la Loire. Cette fois-ci, c'est dans les prairies inondables de la Chapelle-Launay qu'ils ont rencontré Guillaume et son troupeau de vaches limousines, protégées par le remblai artificiel de Donges Est, un grand projet d’aménagement aujourd'hui tombé aux oubliettes.

    

    "Le jour est venu et il fallait que cette vérité fût dite", a déclaré François Hollande. Le samedi 29 octobre, le président de la République était à Montreuil-Bellay (49) à l’occasion de la commémoration de la fermeture définitive des camps d’internement de nomades. Soixante-dix ans après, "la République reconnaît la souffrance des nomades qui ont été internés et admet que sa responsabilité est grande dans ce drame". Une souffrance qui, d’ailleurs, n’a pas débuté avec la création des camps comme celui de Montreuil-Bellay ou celui de Moisdon-la-Rivière (44), car dès la fin 1939 – avant donc le régime de Vichy – les populations nomades ont été visées par des mesures de privation de liberté.

    

    Rassembler des compétences de pointe. Provoquer une effervescence créative. Tirer parti de l'incroyable potentiel des nouvelles technologies pour inventer des applications innovantes… mais qui ne servent à rien ! Le 29 octobre prochain, Stereolux accueille le premier "Hackacon" de France. Interview de Bastien Kerspern, l'un des deux jeunes designers nantais qui organisent cet événement décalé.

    

    Et si, par le conte, on faisait entendre la voix de l’autre ? C’est la douce utopie du collectif Xclus, qui essaime ses mots dans toute la France… En Vendée, il y a peu. À Nantes, le 24 septembre.

    

    Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°7

    Bombardements sur l’estuaire

    La Seconde Guerre mondiale a laissé des traces, profondément enfoncées, dans l'estuaire de la Loire. À Cordemais, Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps ont fouillé cette histoire, qui reste explosive.

    

    L'eSport Academy, première école de sport électronique de France, a ouvert ses portes début janvier à Bouguenais, près de Nantes. Fondé par trois mordus de jeux vidéo, l'établissement accueille une vingtaine de jeunes, tous décidés à travailler dans ce domaine après leur passage dans cette formation d'un nouveau genre. Reportage au-delà des écrans.

    

    Depuis six ans, l'association À la nantaise poursuit un rêve un peu fou : transformer les supporters des Canaris en actionnaires du FC Nantes. Forts d'une levée de fonds qui équivaut à 7 % du capital existant du club, ses 2 300 adhérents y croient dur comme fer. Ou quand l'économie sociale et solidaire se frotte au foot-business.

    

    Les Ateliers d'Augustine à Brest

    Cancer et cuisine : le goût des bonnes choses

    Au lycée professionnel Fénelon de Brest, on redonne le goût de s’alimenter et de cuisiner aux malades du cancer. Et ça marche. Les ingrédients de cette réussite? Des jeunes cuistots, un chef étoilé généreux, une équipe médicale dynamique et un laboratoire pharmaceutique qui a bien compris que les médicaments seuls ne servent à rien. Bienvenue aux "Ateliers d’Augustine" !

    

    Au fil de l'estuaire de la Loire - escale n°6

    Les roses blanches de l’écluse de Vair

    Perdus, ils se sont perdus Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps dans les marais de Couëron et de Saint-Etienne-de-Montluc. Mais c'était pour y trouver Claude Babin, cet éclusier qui connaît tout des marais, du secret de leur dédale et des traditions populaires qui y perdurent.

    

    Pour ceux qui habitent loin de leur lieu de travail, le covoiturage a toujours existé. Ce qui change, c’est l’ampleur que prend cette pratique, et son organisation. Que ce soit par initiative individuelle, institutionnelle ou entrepreneuriale, le covoiturage comme l’autopartage sont devenus incontournables dans les réflexions sur la mobilité. Zoom sur une belle histoire de voiture partagée entre Antoine, Sébastien et Samy, trois habitants de Rennes qui travaillent à la campagne.

    

    Il y a quatre ans, la Choletaise Lydie Girard créait l’association "Du blé pour l’épicerie" destinée à financer l’ouverture d’une épicerie solidaire baptisée la Soupe aux cailloux. Les travaux du local touchent à leur fin. Plus qu’une aide alimentaire, il s’agira d’accompagner les bénéficiaires dans un projet afin de leur permettre de sortir de la précarité.

    

    La plateforme de crowdfunding solidaire Humaid.fr est en ligne depuis octobre. Elle vise à accompagner des projets tremplin en faveur de personnes isolées à qui il ne manque parfois qu’un petit coup de pouce pour améliorer leur vie et poursuivre leurs projets. Rencontre avec Pierre Durand, l'un des deux cofondateurs nantais du site, à la veille du lancement officiel de la plateforme (le 26 avril au Solilab).

    

    Temps humide, cidre iconique et mauvaise réputation… le vin breton navigue à vents contraires. Surtout qu’en dehors des bords de Loire, toute viticulture était de facto prohibée pendant près de 80 ans. Un blocage qui s’est effacé au 1er janvier 2016 avec la libéralisation (limitée) des droits de plantation. De quoi provoquer un renouveau culturel ? Rencontre avec Guy Saindrenan, auteur de La vigne et le vin en Bretagne (éditions Coop Breizh, 2011), et deux néo-viticulteurs.

    « Précédent - Suivant »
    Page 2 sur 21