Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…


    Au fil de l'estuaire de la Loire
    Au fil de l'estuaire de la Loire 200 km, à pied. "Appréhender l’estuaire dans sa globalité nécessite d’en arpenter les franges, pas à pas, au rythme du marcheur", expliquent Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps.…


    Les tops de Terri(s)toires
    Les tops de Terri(s)toires Artistes locaux, endroits flippants, jolies plages, lieux aux noms insolites...  La rédaction de Terri(s)toires explore les territoires de l'Ouest à la recherche de perles, et dresse des…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    « Sortir de la compétition pour évoluer vers une qualité démocratique plus élevée, un nouveau rapport au pouvoir et aux dirigeants »

    Patrick Viveret Patrick Viveret - © Mila Cordeiro / AGECOM CC by SA 2.0

    Vendredi 31 mars et samedi 1er avril, les journées de rencontre "Nouveaux pouvoirs, nouveaux leaders" se déroulent à Saint-Herblain. Un événement de sens, qui promet beaucoup et dont Terri(s)toires a souhaité être partenaire. Nous relayons ici un entretien avec Patrick Viveret, philosophe et libre penseur, qui explique le sens de sa participation à ces journées. Il y dialoguera notamment avec Johanna Rolland, maire de Nantes.

     

    Pourquoi participer à cet événement ?

    "Nous nous situons à un moment crucial où la forme démocratique traditionnelle évolue vers un mode d’épuisement, en donnant naissance à des formes politiques dangereuses. Cette période appelle une mutation démocratique. Nous devons « progresser » pour sortir de la démocratie de compétition (ou démocratie du nombre) et évoluer vers une qualité démocratique plus élevée, caractérisée par un nouveau rapport au pouvoir et à ses dirigeants. C’est tout l’enjeu de ces journées, dans un contexte sociétal et mondial particulier où nous affrontons des défis qui supposent que des nouveaux acteurs se mettent en mouvement."

     

    Quelle sera la nature de votre intervention lors des rencontres ?

    "Je parlerai du pouvoir créateur de l’amoureux, l’une des forces les plus puissantes qui soient, et de la nécessité de prendre en compte notre besoin d’évoluer en amour, comme en politique. J’évoquerai les parallèles entre « s’élever en amour » et faire progresser la démocratie pour sortir de la démocratie de compétition. Je partagerai les raisons de préférer l’altérité, gage de respect et de richesse sociétale. J’aborderai aussi les parallèles entre les modes de comportements erratiques au pouvoir et la sexualité prédatrice de certains leaders actuels, versus une sexualité respectueuse de l’autre sous le sceau de l’altérité. Je note que des gens comme Donald Trump manifestent à la fois un rapport au pouvoir maladif, ET une sexualité prédatrice envers les femmes ET un comportement destructeur à l’égard de la nature, des minorités, et des autres…"

     

    Pourquoi un tel événement vous semble utile dans le contexte actuel ?

    "Nous n’aurons des leaders politiques capables de progresser en démocratie que s’ils sont capables de progresser eux-mêmes dans leur rapport à soi, à l’autre, à l’amour. Ce thème, qui est aussi celui de ces journées, soulève un formidable espoir. Car face aux forces destructrices, se lèvent aussi des forces créatrices. On l’a vu avec les marches des femmes, le lendemain de l’investiture de Trump, ou les mouvements de villes résistantes comme San Francisco aux Etats-Unis. Des formes de résistance qui s’obligent à une exigence forte. Derrière tout ceci, il y a un immense enjeu spirituel, et il en sera question, aussi, durant cet événement."

     

    Nouveaux pouvoirs, nouveaux leaders

    Nantes, 31 mars et 1er avril 2017
    www.facebook.com/NouveauxPouvoirsNouveauxLeaders
    Programme et inscription :
    www.weezevent.com/nouveaux-pouvoirs-nouveaux-leaders

    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...