Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Comment vont les fourmis ?

    -

    Écoutez l'émission de Jet FM sur l'économie sociale et solidaire (27 janvier 2017) :

     

    -

    Nos partenaires

    

    Trignac : Taxi Certé, de Makiz'Art

    Webdocumentaire de cohésion sociale

    Le webdocumentaire Taxi Certé de l'association Makiz'Art Le webdocumentaire Taxi Certé de l'association Makiz'Art - © Makiz'Art

    Participatif, territorial et innovant, le webdocumentaire Taxi Certé réinvente le vivre-ensemble. Car l'association nantaise Makiz'Art l'a élaboré avec les habitants de Certé, à Trignac (44), premiers acteurs de la réappropriation d'un quartier en mutation.

    "Taxi Certé, bonjour ! Où souhaitez-vous aller ?" Agréablement surpris, des habitants de Certé, à Trignac (Loire-Atlantique), embarquent dans une voiture avec chauffeur mise à leur disposition gratuitement. Ils annoncent leur destination puis, progressivement, se confient, racontent leur vie, jugent leur quartier et son évolution. Grand-mère qui a vu tous les changements, touristes blédards venus voir la famille pendant les vacances, mère de famille pressée... le quartier défile devant la caméra, yeux derrière la tête du conducteur.

     

    Ces Brèves de trajectoires représentent l'un des chapitres phares du webdocumentaire territorial de Makiz'Art, réalisé à Certé entre 2009 et 2012. "Nous avons choisi ce dispositif filmique original afin de créer un espace d'intimité pour parler de la vie", explique Vincent Gicquel, coordinateur de projets de l'association. "Les passagers suivent les trajets et oublient qu'ils sont filmés. Ils se livrent et la discussion devient plus "normale". À travers un panel subjectif d'habitants, nous essayons de proposer une géographie humaine du quartier."

     

    Microcosme atypique en transition

    Coincé entre deux quatre-voies qui coupent le quartier du centre-ville, Certé est une zone en marge. À tel point que "les habitants du quartier ne se considèrent pas habitants de Trignac", affirme Vincent Gicquel. Sorti de terre dans les années soixante-dix, pendant l'essor industriel de la commune, Certé a longtemps accueilli des ruraux, souvent briérons, venus travailler en ville comme ouvriers. Nombre d'entre eux emménageaient dans les "Tripodes", deux immeubles de logements sociaux, ou dans le lotissement construit au pied des tours.

    Depuis quelques années, le quartier classé Zone urbaine sensible (Zus) évolue. Les Tripodes ont été détruits, remplacés par plus de 450 logements, des services et des commerces. Un ambitieux projet de rénovation urbaine baptisé "Horizon Certé, un quartier s'ouvre", porté par la Ville et la communauté d'agglomérations, la Carene1.

    Extrait de Certé 2037

    Trois ans d'immersion en webdoc

    Après avoir mené un premier projet de film participatif à Certé en 2009, l'association nantaise Makiz'Art a bénéficié du soutien du centre culturel pour réaliser un documentaire fiction coréalisé avec les habitants, Certé 2037. Financé dans le cadre du Contrat urbain de cohésion sociale (Cucs), le projet a ensuite été suivi de beaucoup d'autres, grâce notamment au soutien du service municipal de développement social et urbain.

    Entre 2009 et 2012, Makiz'Art a multiplié les interventions à Certé en étroit partenariat avec le tissu associatif local. Ateliers vidéo avec des handicapés visuels et moteurs ou des collégiens, diaporama sonore avec des gens du voyage, série de portraits, taxi-vidéo, expositions... un travail d'immersion au long cours au plus près de tous les habitants.

    "Au fond de l'Inconnu pour trouver du nouveau 2"

    Mukerangendo : de Kigali à Certé,

    portrait d'un homme à travers ses voyages

    Faubourg populaire enclavé, Certé est "un quartier fermé dont les jeunes ont du mal à partir", regrette Vincent Gicquel. Mais c'est aussi devenu un carrefour pour des populations nomades. "Depuis près d'un siècle, des "voyageurs", s'installent un mois par an à Certé qui compte deux aires d'accueil. Certains sont d'ailleurs devenus demi-sédentaires et ont construit des maisons à côté de leur caravane."

    Des problématiques de mobilité, donc, pour un quartier en pleine mue qui doit se tourner vers l'avenir et réinventer le vivre-ensemble. En 2010, Makiz'Art a alors proposé à la mairie de travailler à un webdocumentaire sur la thématique du voyage, qu'il soit géographique, culturel ou dans le temps. Une invitation à se projeter collectivement.

    Moteur de lien social

    De plus en plus habitués à voir les caméras tourner, tous les habitants ont pu participer à l'aventure. Une ouverture sur le monde de la création qui était étranger à beaucoup d'entre eux, selon Vincent Gicquel. "Nous voulions les sensibiliser à l'art et à la culture, car il n'y a rien sur Certé : nous avons par exemple organisé l'exposition présentant le webdoc dans un lieu en voie de destruction. Et nous avons réussi à y faire venir 800 personnes, dont les gens du voyage."

    Mais la vraie réussite est ailleurs : "l'objectif était d'aider les gens à se comprendre et nous avons eu beaucoup de réactions positives. Les habitants ont pu apprendre à mieux connaître leurs voisins, et leurs préjugés sont tombés. Il y a eu une véritable prise de conscience."

    Retrouvez le webdocumentaire sur http://taxi-certe.com

     

    1 Horizon Certé, un quartier s'ouvre : la page du projet sur le site de la Carene.

    2 Charles Baudelaire, "Le Voyage", VIII, Les fleurs du mal.


    Pour en savoir plus : le webdocumentaire Taxi-Certé – le site de l'association Makiz'Art

    Thibaut Angelvy - Journaliste, webmaster et rédaction en chef
    Thibaut Angelvy - Journaliste, webmaster et rédaction en chef

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...