Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…


    Au fil de l'estuaire de la Loire
    Au fil de l'estuaire de la Loire 200 km, à pied. "Appréhender l’estuaire dans sa globalité nécessite d’en arpenter les franges, pas à pas, au rythme du marcheur", expliquent Guy-Pierre Chomette et Franck Tomps.…


    Les tops de Terri(s)toires
    Les tops de Terri(s)toires Artistes locaux, endroits flippants, jolies plages, lieux aux noms insolites...  La rédaction de Terri(s)toires explore les territoires de l'Ouest à la recherche de perles, et dresse des…




  • 

    Prête-moi ta plume

    La couverture de Prête-moi ta plume de Raymond Penblanc. La couverture de Prête-moi ta plume de Raymond Penblanc.

    Dans ce roman inspiré par l'histoire de sa famille, installée dans le sud du Finistère, Raymond Penblanc dresse le portrait de sa mère. La vie de Jeanne, née en 1918, se mêle avec l'Histoire… et pas n'importe laquelle : "celle avec un grand H, qui enlève les hommes des champs pour les coucher en d’autres terres, où rien ne pousse que des sanglots" (présentation de l'éditeur).

     

     

     

     

    Prête-moi ta plume, de Raymond Penblanc, éditions Lunatique, octobre 2015, 204 pages, 20 €. Achat en ligne sur le site de l'éditeur.

     

     

    Lecture d'extraits par Raymond et Juliette Penblanc :

     

     

    Au sommaire :

    

  • Henri et la petite tante à la coiffe
    Henri et la petite tante à la coiffe

    Mars 1918. La Grande Guerre approche de son épilogue, et l'Allemagne vient de signer le traité de Brest-Litovsk. La famille de Jeanne, dans sa petite ferme du Finistère, ne s'en préoccupe pas vraiment. La vie suit son cours, et il faut s'y accrocher à une époque où les maladies tuent autant que les bombes. Premier épisode de Prête-moi ta plume, de Raymond Penblanc.

    Lire la suite...
  • Le joueur de banjo
    Le joueur de banjo

    Été 1936. Moins de vingt ans après la "grande boucherie", l'Europe bascule de nouveau dans l'horreur. D'abord avec la guerre civile en Espagne, qui devient une réalité tangible pour Jeanne, 18 ans, lorsque les premiers réfugiés politiques ibériques arrivent dans son Finistère natal. Mais grandir dans une époque trouble n'empêche pas de connaître ses premiers émois amoureux… Deuxième extrait de Prête-moi ta plume, de Raymond Penblanc.

    Lire la suite...
  • Après la pluie, le beau temps
    Après la pluie, le beau temps

    Printemps 1944. La France est occupée, et les convois de prisonniers acheminés vers les camps nazis s'enchaînent dans l'incrédulité générale. Mais la situation se complique pour les Allemands ; la libération et les Trente Glorieuses pointent leur nez. Et après avoir traversé plusieurs drames, la famille de Jeanne renoue elle aussi avec les bonnes nouvelles. Dernier extrait de Prête-moi ta plume, de Raymond Penblanc.

    Lire la suite...
  •  

    L'auteur

    Raymond Penblanc : une plume en héritage

    Raymon Penblanc, auteur de "Prête-moi ta plume".

    À huit ans, Raymond Penblanc tombe sur un cahier épais. À l'intérieur, des textes rédigés par sa mère. L'enfant se plonge avec délice dans leur lecture, et cela lui donne l'envie de prendre la plume à son tour. "J'ai réécrit Les Trois Mousquetaires en mélangeant le livre et le film à 10 ans, plagié Chateaubriant à 15, puis je me suis mis à la poésie." Devenu professeur de lettres, le Breton revient au roman à 30 ans. "Le registre est plus vaste et plus complexe, et peut aussi intégrer la poésie, la musicalité de la langue."

    Cinq de ses romans ont été publiés depuis 1990 : L’Age de Pierre, La Main du Diable, Miroir des Aigles, Phénix et Prête-moi ta plume. À travers une écriture charnelle, rythmée et exigeante, ils explorent le monde de l'enfance et de l'adolescence. Dans Prête-moi ta plume, mélange de fiction et d'éléments biographiques, c'est la jeunesse de sa mère, Jeanne, qui est à la base du récit. Désormais grand-père et septuagénaire, Raymond Penblanc a en effet souhaité dédier une œuvre à celle qui lui a transmis la passion de la littérature et des arts en général : "C'est un roman que je n'aurais pas pu écrire avant, mais j'avais besoin de "payer ma dette" en lui rendant hommage. Elle m'a prêté sa plume, et c'est une manière de lui rendre…"

     

    Thibaut Angelvy

    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...