Des étudiants de l'École supérieure du bois de Nantes ont planché sur un prototype innovant. Baptisé Wood Stock, cet habitat modulaire qui a été conçu pour servir de logement temporaire s'installe sur l'Île de Nantes. Une famille va y vivre pendant environ 18 mois.

Ce sont de petites perles jaunâtres qui ont disparues des champs de France au début du XXe siècle, au bénéfice de l’Inde, du Nigeria ou du Niger. Le millet a pourtant 1001 bienfaits, notamment l'absence de gluten et une culture économe en eau. C’est ainsi, que deux militants de Terra Millet et une poignée d’agriculteurs sèment à nouveau cette céréale, entre Vendée, terre historique du mil, et Loire-Atlantique.

Deux salariés "ordinaires", six salariés "extraordinaires". Derrière sa noire façade auréolée d’un écriteau brillant, le restaurant Le Reflet, en plein centre de Nantes, abrite un projet inédit en France : faire travailler des personnes trisomiques dans la gastronomie. Une aventure d’hommes et femmes que Terri(s)toires vous raconte en mots, sons et photos.

"Le jour est venu et il fallait que cette vérité fût dite", a déclaré François Hollande. Le samedi 29 octobre, le président de la République était à Montreuil-Bellay (49) à l’occasion de la commémoration de la fermeture définitive des camps d’internement de nomades. Soixante-dix ans après, "la République reconnaît la souffrance des nomades qui ont été internés et admet que sa responsabilité est grande dans ce drame". Une souffrance qui, d’ailleurs, n’a pas débuté avec la création des camps comme celui de Montreuil-Bellay ou celui de Moisdon-la-Rivière (44), car dès la fin 1939 – avant donc le régime de Vichy – les populations nomades ont été visées par des mesures de privation de liberté.

Bien manger, boire et respirer sont des besoins fondamentaux. Pourtant, aucune réglementation ne s’applique (pour l’instant) à la qualité de l’air intérieur, potentiellement très pollué. Dans les environs de Saint-Hilaire-de-Chaléons (Loire-Atlantique), la remuante PME NatéoSanté avance sa solution : une nouvelle génération de purificateurs d’air. Un procédé controversé. Plongée entre filtres, nanoparticules et capteurs.

Depuis 1998, les associations d’Icroacoa organisent concerts et autres événements culturels dans la commune vendéenne de Montaigu. Elles sont aujourd’hui 25 à se réunir régulièrement dans la petite salle du Zinor, QG de ce collectif à la fois underground et ouvert grand sur l’extérieur.

Et si, par le conte, on faisait entendre la voix de l’autre ? C’est la douce utopie du collectif Xclus, qui essaime ses mots dans toute la France… En Vendée, il y a peu. À Nantes, le 24 septembre.

9,9 kg de CO2 par an et par internaute : voici la consommation énergétique française consacrée aux seules recherches sur Internet. Autant dire qu'un data center est un gouffre écologique. À Saint-Herblain, l'entreprise Néocenter Ouest croit pourtant en son centre de données "éco-conçu" et "éco-responsable", pionnier dans la région nantaise. Verdissement commercial ou idée décapante ?

Depuis six ans, l'association À la nantaise poursuit un rêve un peu fou : transformer les supporters des Canaris en actionnaires du FC Nantes. Forts d'une levée de fonds qui équivaut à 7 % du capital existant du club, ses 2 300 adhérents y croient dur comme fer. Ou quand l'économie sociale et solidaire se frotte au foot-business.

On se souvient des concerts au fond de la piscine du Fouloir (Saint-Herblain), de ce qu’a été POL’n avant de s’institutionnaliser. On imagine ce que pourraient devenir les Ateliers Bitche (Nantes), peut-être expulsés. Sur le fertile terreau culturel nantais, les lieux alternatifs poussent en bordure. Dernier à sortir de terre malgré tout, L'Atelier du Dahu, au pied de la butte Sainte-Anne depuis un an et demi, à défaut d’être à flanc de montagne.

Anthony Carneiro peut se frotter les mains de sa reconversion professionnelle. Depuis six mois, cet ancien cariste fabrique des savons naturels et artisanaux dans son atelier de Toutlemonde, près de Cholet. Exemple d'un "nouveau savonnier" qui utilise la méthode de saponification à froid, plus qualitative que celle des industriels.

Les Ateliers d'Augustine à Brest

Cancer et cuisine : le goût des bonnes choses

Au lycée professionnel Fénelon de Brest, on redonne le goût de s’alimenter et de cuisiner aux malades du cancer. Et ça marche. Les ingrédients de cette réussite? Des jeunes cuistots, un chef étoilé généreux, une équipe médicale dynamique et un laboratoire pharmaceutique qui a bien compris que les médicaments seuls ne servent à rien. Bienvenue aux "Ateliers d’Augustine" !

Pour ceux qui habitent loin de leur lieu de travail, le covoiturage a toujours existé. Ce qui change, c’est l’ampleur que prend cette pratique, et son organisation. Que ce soit par initiative individuelle, institutionnelle ou entrepreneuriale, le covoiturage comme l’autopartage sont devenus incontournables dans les réflexions sur la mobilité. Zoom sur une belle histoire de voiture partagée entre Antoine, Sébastien et Samy, trois habitants de Rennes qui travaillent à la campagne.

Timbre FM, c'est une radio locale basée à Augan dans le Morbihan. Portée par des militants associatifs pas si timbrés que ça, elle donne la parole aux habitants, propose des émissions pour tous les âges, et de la musique qui va faire du bien à votre auto-radio si vous passez du côté de Ploërmel. Sinon, la radio est aussi accessible sur le web.

Il y a quatre ans, la Choletaise Lydie Girard créait l’association "Du blé pour l’épicerie" destinée à financer l’ouverture d’une épicerie solidaire baptisée la Soupe aux cailloux. Les travaux du local touchent à leur fin. Plus qu’une aide alimentaire, il s’agira d’accompagner les bénéficiaires dans un projet afin de leur permettre de sortir de la précarité.

Première française à La Verrie (85)

Lait de chèvre bio : une filière naît à la source

Le groupe laitier Lémance a pris le contre-pied de la délocalisation. Pour fabriquer ses yaourts au lait de chèvre bio, cet industriel a choisi de régionaliser sa production à La Verrie. Encore inédite en France, cette filière mise sur un produit très demandé. Sept éleveurs de la région s'y sont mis.

La plateforme de crowdfunding solidaire Humaid.fr est en ligne depuis octobre. Elle vise à accompagner des projets tremplin en faveur de personnes isolées à qui il ne manque parfois qu’un petit coup de pouce pour améliorer leur vie et poursuivre leurs projets. Rencontre avec Pierre Durand, l'un des deux cofondateurs nantais du site, à la veille du lancement officiel de la plateforme (le 26 avril au Solilab).

Le jeune explorateur morbihannais, Corentin De Chatelperron, est parti trois ans à la découverte des low-technologies du monde entier. Écolo et humaniste, il n'en est pas à son coup d'essai. Nous l'avons rencontré à Concarneau, le port d'attache de son catamaran-laboratoire, quelques jours avant le grand départ.

Temps humide, cidre iconique et mauvaise réputation… le vin breton navigue à vents contraires. Surtout qu’en dehors des bords de Loire, toute viticulture était de facto prohibée pendant près de 80 ans. Un blocage qui s’est effacé au 1er janvier 2016 avec la libéralisation (limitée) des droits de plantation. De quoi provoquer un renouveau culturel ? Rencontre avec Guy Saindrenan, auteur de La vigne et le vin en Bretagne (éditions Coop Breizh, 2011), et deux néo-viticulteurs.

Avez-vous entendu parler des Mam ? À coup sûr, il y en a une près de chez vous. Depuis 2010, ces Maisons d'assistant(e)s maternel(le)s ont essaimé sur les territoires. L'une d'entre elles, à Coëx (85), défend son accessibilité pour tous les enfants. Une première en Vendée, dans une commune qui s'intéresse de près au handicap.

Précédent - Suivant »
Page 1 sur 18