Actualités : inscription à la newsletter de Terri(s)toires

Recherche

Les ebooks à la Une


Folles journées
Folles journées Après Nantes voyage, les Romanciers Nantais ont réalisé un nouveau recueil en partenariat avec un événement phare de la…


Le FC Lorient
Le FC Lorient Troisième club professionnel breton, le FC Lorient est une valeur sûre du football français. De la première saison au…


C'était Ginette
C'était Ginette Première femme députée du Maine-et-Loire, comme l'indique le sous-titre du livre qui lui est dédié, Ginette Leroux était une…




  • Les feuilletons à la Une


    C'est vous qui le dites
    C'est vous qui le dites Puisqu'on vous le dit ! Cet espace vous est en effet réservé, sous réserve de prendre vous-mêmes la parole. Un point de vue à partager, un nouveau…


    Dans la roue d'Europ'raid
    Dans la roue d'Europ'raid La journaliste Delphine Blanchard embarque à bord d'une Peugeot 205 qui participe à l'édition 2017 d'Europ'raid. En 23 jours, elle va traverser 20 pays et parcourir plus…


    Chomlaik
    Chomlaik Marion Gommard-Jouan est partie à la rencontre "des artistes qui donnent à voir le monde". Au fil des histoires glanées sur plusieurs continents, et notamment à chaque…




  • Nos partenaires

    

    Crowdfunding

    WE DO GOOD, l'effet levier pour basculer du bon côté de la force

    L'équipe de WE DO GOOD en super-héros du good power L'équipe de WE DO GOOD en super-héros du good power

    WE DO GOOD veut passer un nouveau cap. Et pour se développer, la startup nantaise mise évidemment sur sa plateforme de financement participatif et solidaire. Avec un objectif minimum de 50 000 €, cette levée de fonds baptisée "Good power" est l'une des plus ambitieuses de la jeune histoire du site.

    4 000 € pour la Maison Bakwa, 6 000 € pour la ferme itinérante de Milgoulle… et 90 000 € pour Naoden. Que ce soit pour de petits ou grands projets, WE DO GOOD a déjà permis la réalisation de plusieurs initiatives positives en récoltant des fonds auprès des internautes. Ce site nantais de financement participatif solidaire s'est démarqué en étant le premier en France à proposer des royalties (redevances) sur le chiffre d'affaires des projets soutenus.

    WE DO GOOD vient d’obtenir l’agrément du Pôle de compétitivité international Finance Innovation et compte tirer parti d'un marché du crowdfunding en pleine croissance. En 2015, la startup a réalisé un chiffre d’affaires de 22 000 € grâce à des prestations ainsi qu'au prélèvement de commissions sur les projets financés. Après avoir collecté plus de 135 000 € en 2015, elle ambitionne d'atteindre un million d'euros cette année et 40 millions d'euros en 2020.

    Good Power

    Afin de poursuivre sa progression, WE DO GOOD souhaite désormais créer cinq emplois et a lancé la levée de fonds "Good Power" (entre 50 000 et 120 000 € sont espérés, plus de 20 000 € ont déjà été collectés). En contrepartie de leur soutien, les investisseurs recevront des royalties, soit un pourcentage du chiffre d'affaires de l'entreprise. Si tout se déroule comme prévu, la rentabilité devrait s'élever à 8,42 % par an, ce qui en ferait alors un placement très intéressant. Le "Good power", c'est aussi du gagnant-gagnant.

     

    En savoir plus : www.wedogood.co/campaigns/goodpower

     

     

    Thibaut Angelvy - Journaliste, webmaster et rédaction en chef
    Thibaut Angelvy - Journaliste, webmaster et rédaction en chef

    Voir tous ses articles
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    Partager cet article :

    Dans la même rubrique :

    Vous n'avez pas le droit de laisser un commentaire ! Veuillez vous connecter ou vous abonner si vous n'avez pas encore de compte...